Maison d'édition et librairie québécoises en ligne sur Internet

avec impression papier et numérique à la demande.

Accueil

Librairie

Maison d'édition

Nous

Contact

Recherche

Actualité

 

LES LIVRES DE JEANNE JUTRAS

[ Cliquez sur la couverture de votre choix ]

 

La quintessence de ma vie

Poésie signée Jeanne Jutras

Jeanne Jutras
Saint-Jérôme, Québec

Au sujet de l'auteur

Communiquer avec l'auteure

Obtenir un exemplaire

 Partager sur Facebook

Fondation littéraire Fleur de Lys,

Lévis, Québec, 2010, 408 pages.

ISBN 978-2-89612-353-7

 

Couvertures

Présentation

Table des matières

Extrait

Suivi médias et Internet

 

COUVERTURES

 

La quintessence de ma vie, poésie, Jeanne Jutras
Fondation littéraire Fleur de Lys

 

 

[ Présentation ]

[ Retour au menu ]

 

PRÉSENTATION

 

La quintessence de ma vie, poésie, Jeanne Jutras
Fondation littéraire Fleur de Lys

 

Ma poésie s’avère réponse à un élan naturel du cœur jumelé à un jaillissement imprévisible de l’âme. Voilà que coule alors en moi, dans la réalité de l’instant présent, cette source intarissable de félicité, résultant sans doute d’une vie entièrement baignée dans les multiples subtilités de la pure beauté de la création. Chaque prise de conscience de la splendeur de notre monde visible provoque en moi une réaction en chaîne, un crescendo de gratitude envers le Grand Programmeur. Dès qu’un poème est prêt à naître, sa poussée m’éveille, souvent en pleine nuit, me frappe, au beau milieu d’une conversation ou me rejoint, sans crier gare, à l’évocation d’un souvenir fortuit. Ignorante du moment précis du début de sa gestation, je me dois d’obtempérer immédiatement à son ordre de prendre forme. Le poème occupe dès lors tout le champ de ma conscience nimbé de son énergie propre, de son pouvoir fantastique. Je ne compose pas un poème : il s’écrit de lui-même. Les vers s’alignent ainsi presque miraculeusement, exprimant la quintessence de ma vie. Face au miracle, j’assiste à la naissance de la poésie sous ma plume avec admiration et gratitude.


Jeanne Jutras

 

 

[ Consulter la table des matières ]

[ Retour au menu ]

 

TABLE DES MATIÈRES

 

La quintessence de ma vie, poésie, Jeanne Jutras
Fondation littéraire Fleur de Lys

 

 

Si j’étais peintre
Le passé
De son âme à la mienne : rencontre impromptue
Où suis-je ?
Mon fils
Réalité invisible
Comment t’aimer, Seigneur ?
Messagère
Planète bleue
Transfusion
Bulletin spécial ou inconscience
Les vieux
Chanson pour deux mésanges
Pluie d’automne
Par-dessus le nuage
Tumeur
Guy
Les mots qu’on a tus
Lettre aux esprits sylvestres
Que le rocher soit !
La p'tite fille aux bouteilles
À la mort
Mots lumineux
Tu es
L'hiver transformé
À toi ! Oui, toi !
Sagesse d'un érable
Crépuscule en forêt
Fusion en apnée
À la mangeoire

Le chardonneret

Bon voyage, cher Laurent !
Prière
Claire
Plainte vivante
Le bois derrière chez-moi
Ton anniversaire de naissance, Laurent
L'enfant d'ailleurs
Je suis
Bonjour, Maman !
Pourquoi ?
La petite chose
Au campeur du Grand Lac Vert
Le Grand Lac Vert (spectacle 1)
Le Grand Lac Vert (spectacle 2)
Au campeur du Grand Lac Vert
À mon amie Yolande
Les plus grands
De ton cœur à mon cœur
En mémoire de Luxy
Retrouvailles
Baisser les bras
Éternelle chasse
La vie m’a frappée
L’âge dort
La Lumière
Sanglot de Lys
Insoupçonnée lourdeur
Les ailes du feu
Destin
Voyage vers le printemps


* * *


Au sujet de l’auteure
De la même auteure
Communiquer avec l’auteure

9
11
13
16
17
23
25
26
27
28
29
31
33
35
39
40
44
45
47
49
53
56
58
59
61
62
63
64
65
67
67
68
70
71
74
77
79
82
83
85
86
88
90
90
92
93
94
96
97
99
101
102
104
105
107
109
113
114
117
118
119



121
123
125

 

 

 

[ Lire un extrait ]

[ Retour au menu ]

 

 

EXTRAIT
 

La quintessence de ma vie, poésie, Jeanne Jutras
Fondation littéraire Fleur de Lys



Si j’étais peintre (1957)

Jeune poète, n’as-tu jamais regretté, comme moi, de n’être pas né peintre ?

Quand j’étais enfant, la nature éveillait en moi ce désir irréalisable. En effet, je n’aurais su que faire d’une palette et d’un pinceau. En revanche, cependant, j’étais douée pour décrire avec des mots la magie que le peintre exprime sur sa toile.

De la fenêtre de ma chambre, au deuxième étage, je pouvais rester des heures en admiration devant le champ de marguerites. Je connaissais par cœur chaque mouvement de cette masse blanche sous la poussée du vent. Chaque petite fleur au cœur doré perchée sur sa tige fragile faisait danser des rimes sous mes yeux et les mots jaillissaient pêle-mêle sur mon brouillon. Le cyprès majestueux, enraciné jusque sous les fondations de notre maison, m’impressionnait aussi. Il me parlait de la vie : tortueux, blessé, vert et hospitalier, il était assez fort pour subir les assauts des jeunes corps qui y grimpaient… L’émotion me faisait bafouiller cependant et je cherchais les mots assez puissants pour décrire les couchers de soleil flamboyants qui embrasaient le ciel et le lac. Je m’enivrais de l’odeur parfumée du long trèfle rose et blanc, frais comme un minois d’enfant. Mais, ce qui m’intriguait par-dessus tout, c’était l’orage mystérieux et puissant. Il était l’écho de l’éternité qui vibrait en moi. Quand le ciel noircissait et que les éclairs déchiraient les nues, je sortais à l’extérieur avec maman. Nous humions l’humidité en attendant les premières grosses gouttes d’eau. Plus le roulement du tonnerre s’intensifiait, plus j’étais heureuse ! Je redoutais l’orage et je l’aimais. Un amour mêlé de crainte et d’incertitude, comme c’est exaltant !

Maman m’avait appris à voir ce que je regardais : les oiseaux de pluie qui criaient leur désir de faire venir l’ondée, les crapauds bruns aux gros yeux ronds qui sautaient ci et là, sans but, les vaches lourdes qui ruminaient en tournant leur dos arrondi à l’averse.

Si l’été m’apportait de grandes joies intérieures, l’hiver ne me laissait pas indifférente. Les bras étendus, le visage tourné vers le ciel, je me laissais envahir par l’armée des flocons étoilés. La neige douce et calme devenant déchaînée dans la rafale, je la comprenais car elle me ressemblait. C’est quand le givre habillait chaque arbre de dentelle que j’étais le plus émue. Les fils téléphoniques, d’un poteau à l’autre, arboraient alors fièrement la tenue nuptiale. J’aimais décrire le froid blanc et si pur. Ma menotte collée à la vitre pour fondre les arabesques de neige dessinées dans ma fenêtre par la main d’artiste de l’hiver, je songeais avec regret : -¨Si j’étais née peintre…¨


Le passé (1992)

Il surgit sans avis
On bénit, on maudit
Cet insistant passé
Qui nous voit repasser.

Camouflé en tous lieux,
Visible au fond des yeux,
Dans le jardin du cœur,
Quelle redoutable fleur !

Une rose et c'est lui !
Un parfum : il revit !
Un prénom : il bondit,
Vibrant à l'infini...

Le bonheur qu'on a eu,
L'amour qu'on a vécu,
En fantômes égarés,
Reviennent nous hanter.

Un coup d'œil en arrière
Et, sans plus de manière,
On l'étouffe, on l'enterre,
Certain de s'en défaire.

Mais il a la vie dure
Et son aura perdure :
Dès qu'on le pense mort,
Il renaît, vif et fort.

Il est là, tout brûlant
Ou ici, frissonnant,
Obsédant et troublant,
Harcelant, persistant...

Il nous gruge à vomir,
Nous étreint à frémir
Puis caresse à ravir
Et berce pour étourdir.

Son sillon creuse l'âme
Tel brûlante flamme :
Il nous marque à jamais,
À grands coups de secrets.

Baladin en dentelle
Ou pierrot sans rimmel,
Le passé au présent
Se moque bien du temps !

Ce malin sort souvent
De son écrin d'antan :
C'est hier qui revient
Pour taquiner demain.

Offre-lui tes deux bras
Pour danser à son pas,
Quand il aura le goût
De faire un peu le fou...



 

Obtenir un exemplaire

 

 

[ Album du lancement ]

[ Retour au menu ]

 

 

SUIVI MÉDIAS ET INTERNET

 

La quintessence de ma vie, poésie, Jeanne Jutras
Fondation littéraire Fleur de Lys

 

Cliquez sur les logotypes des médias et/ou site Internet ci-dessous

 

À VENIR

À VENIR
À VENIR À VENIR

 

 

[ Au sujet de l'auteur ]

[ Retour au menu ]

 

 

AU SUJET DE L'AUTEURE
 

Jeanne Jutras

 

Jeanne Jutras est québécoise. Elle a vécu la plus grande partie de sa vie en Abitibi soit à Évain, à Rouyn, à Lac Castagnier, à Saint-Maurice de Dalquier, à Amos et à Landrienne. Elle habite aujourd’hui les basses Laurentides, plus précisément, la ville de Saint-Jérôme. Plus de trente cinq années de sa vie ont été consacrées à l’enseignement : le français au secondaire, à la Calypso d’Amos et les mathématiques, à l’École Frenette de Saint-Jérôme. Jeanne est mariée à Guy Gravel, un conjoint formidable qui fut aussi enseignant et pilote privé. Il est maintenant retraité depuis peu de la compagnie Bell Helicopter Textron, de Mirabel.


L’auteure est fière d’être la maman de deux fils adultes : Michel et Sylvain Champagne, d’Amos. Trois petits-fils ont enrichi sa cellule familiale : Carl, Félix et Justin Champagne. Membre de l’Association des Auteurs des Laurentides, Jeanne Jutras a publié un premier roman en septembre 2010 aux éditions La Fondation littéraire Fleur de Lys, sous le titre de Corona, ma mère. À en juger par tous les témoignages élogieux qu’elle en reçoit, ce premier manuscrit s’avère un grand succès. En réponse à la demande de plusieurs de ses lecteurs, l’auteure projette d’écrire sous peu une suite à Corona, ma mère. Un second roman de l’auteure : Lucie, l’enfant étrange, tome 1, écrit dans le genre fantastique, sera publié très bientôt chez le même éditeur.


Jeanne s’adonne à la lecture, à la vie en plein air et à l’écriture. Elle voyage régulièrement vers le sud dans le but avoué d’écourter ses hivers. De caractère passionné, elle s’ingénie à savourer la vie à travers chaque moment présent. Pour elle, l’ultime but de notre passage sur terre se résume dans la conscientisation sous ses multiples formes. Puisque rien n’est plus important que d’apprendre à aimer, à son point de vue, elle s’y applique avec patience. Elle cultive sa foi aussi minutieusement que ses fleurs : sa gratitude envers le Créateur de tant de beauté dans notre monde est constante et incommensurable et ce, depuis sa plus tendre enfance. Dans le présent recueil, le lecteur puisera avec bonheur la quintessence de sa propre vie à l’évocation de celle de l’auteure. La riche poésie de Jeanne Jutras, exprimée tour à tour en prose et en poèmes, est claire et facile à saisir, même par un néophyte.


 

 

[ Communiquer avec l'auteure ]

[ Retour au menu ]

 

 

COMMUNIQUER AVEC L'AUTEURE

 

Jeanne Jutras

 

Jeanne Jutras se fera un plaisir de lire
et de répondre personnellement à vos courriels.

Adresse de correspondance électronique : jeannejutras@hotmail.com

 

 

[ Obtenir un exemplaire ]

[ Retour au menu ]

 

 

OBTENIR UN EXEMPLAIRE NUMÉRIQUE OU PAPIER

 

La quintessence de ma vie, poésie, Jeanne Jutras
Fondation littéraire Fleur de Lys

 

Faites un don à la Fondation littéraire Fleur de Lys pour obtenir votre exemplaire papier

ou numérique du livre annoncé sur cette page.

 

NOTRE MISSION - On trouve plusieurs éditeurs libraires en ligne sur Internet. Leur mission est strictement commerciale et vise à enrichir leurs actionnaires. Il s'agit d'entreprises « à but lucratif ». Ce n'est pas notre cas. Notre maison d'édition en ligne est la première au sein de francophonie qui soit « à but non lucratif », c'est-à-dire administrée par des bénévoles qui tirent aucun profit financier personnel de leur travail. Autrement dit, nous ne sommes pas là pour nous enrichir personnellement. Toutes les recettes en sus de nos dépenses sont réinvesties dans nos activités. Et chacune de nos activités doit s'inscrire dans notre mission purement humanitaire et socioculturelle. Lire la suite

 

 

Faites votre choix :

 

Versement de votre don en ligne avec le service PayPal (carte de crédit)

 

Versement de votre don par la poste (chèque ou mandat poste en dollars canadiens)
 

Besoin d'aide ?

 

Courriel : contact@manuscritdepot.com   

 

Téléphone (Lévis, Québec) : 581-988-7146

 

 

Carte de crédit ou transfert bancaire avec Internet

Versement de votre don en ligne avec le service PayPal

Exemplaire papier Exemplaire numérique

Résidents du

Canada

 

24.95$ CAD

Tout inclus
Livraison : 15 jours ouvrables

 

Résidents

ailleurs dans le monde

 

Écrivez à l'adresse suivante car des frais de postes s'appliquent.

 

renee-fournier@bell.net

Résidents du

partout dans le monde

 

7.00$ CAD

Tout inclus
Livraison : 15 jours ouvrables

 

 

 

Commande postale
1 2 3

Indiquez sur un papier

 

 

Le titre du livre

et le nom de l'auteur


Votre nom

(prénom et nom de famille)


Votre adresse postale complète

Votre adresse électronique

Votre numéro de téléphone

 

Complétez votre chèque payable à l'ordre de

 

Fondation littéraire
Fleur de Lys inc.

Précisez le montant
sur le chèque

 

Exemplaire papier


Canada


24.95$ canadiens

Tout inclus
Livraison : 15 jours ouvrables

 


Ailleurs dans le monde


Écrivez à l'adresse suivante pour connaître le montant du don demandé car des frais de poste s'appliquent :
renee-fournier@bell.net

 


Exemplaire numérique


Partout dans le monde


7.00$ canadiens

Tout inclus
Livraison : 15 jours ouvrables

 

4

Adressez-le tout à

 

Fondation littéraire Fleur de Lys
31, rue St-Joseph,

Lévis, Québec,

Canada.

G6V 1A8

 

[ Exemplaire numérique ]    [ Exemplaire papier ]

[ Retour au menu ]

 

Fondation littéraire Fleur de Lys, 31, rue St-Joseph, Lévis, Québec, Canada. G6V 1A8

Téléphone : 581-988-7146 (interurbain gratuit abonnés au service téléphonique Vidéotron)

 

Le présent site est géré par la Fondation littéraire Fleur de Lys inc.
 

La Fondation littéraire Fleur de Lys décline toute responsabilité quant au contenu

des autres sites auxquels elle pourrait se référer.