Accueil

Librairie

Édition

Formation

Webzine

 Nous

Contact

Recherche

 
 

 

Fondation littéraire Fleur de Lys

 

 

Commander

Nouveautés

Auteurs

Titres

Genres

Versions numériques gratuites

La loi du Talion, roman suspense, Luc Parent

 

Cliquez sur la couverture pour agrandir

Cliquez sur la couverture pour agrandir

La loi du Talion

 

Luc Parent

Roman suspense,

Fondation littéraire Fleur de Lys, Montréal, 2007, 200 pages.

 

ISBN 2-89612-279-6

 

Un roman… intriguant, un suspens bien entretenu,...

Ginette

 

C'est super bon.

Christian

J'ai vraiment aimé ça!

Cynthia

 

 

Résumé

 

Ils se croyaient protégés des dieux. Ils avaient tous ce qu'ils désiraient, jusqu'au jour où la Loi du Talion fit basculer leurs vies en enfer.

Pour retrouver sa sœur Lauralynne qui a été enlevée par un dangereux psychopathe, Luke devra affronter ses démons intérieurs avec l'aide de Joannie une charmante médium et visiter leurs vies antérieures communes à sa sœur et lui pour comprendre pourquoi le mauvais sort s’acharne contre eux.
 

 

Extrait

Commentaires de lecteurs

Photographies du lancement

Revue de presse

Au sujet de l'auteur

Communiquer avec la famille de l'auteur

 

 

Extrait

 

Préface

 

Les choix que nous faisons aujourd'hui influenceront notre vie entière.
 

Jeune enfant, je croyais vraiment que le monde était parfait et je refusais de croire que les gens pouvaient être méchants, jusqu'à mon premier jour de classe.
 

Ce fut pour moi la découverte de cette triste réalité. J'aurais tellement aimé que ceux de mon entourage correspondent à la vision parfaite que j'avais d'eux. Dieu que l’existence aurait été magnifique! Les années ont passé, emmenant avec elles mes illusions et mon innocence.
 

Pourquoi des gens à qui je n'avais jamais rien fait s'attaquaient-ils à moi? Comment pouvais-je détester une personne au premier regard et en aimer une autre dès notre rencontre?
 

À la fin du secondaire, ressentant comme un grand vide, je décidai de prendre ma vie en main. Ne connaissant personne pour me guider et en qui j'avais assez confiance pour me confier, je me mis à lire tout ce qui me tombait sous la main et à écrire pour mieux me comprendre. Je dévorais des ouvrages sur la pensée positive, sur le subconscient, sur la vie après la vie, sur la psychologie, des romans d'actions et même d'horreurs. Je peux dire que toutes mes lectures, spirituelles ou pas, m'aidèrent à passer au travers de bien des événements. Chaque livre contribua à ma quête, mais j'éprouvais toujours ce sentiment de vide qu'il me semblait impossible de combler.
 

J'avais tellement de questions qui restaient sans réponses malgré mes lectures. Pourquoi tant de méchanceté? Pourquoi certains naissent-ils riches et d'autres pauvres? Pourquoi les guerres? Pourquoi les meurtres? Pourquoi les viols? Pourquoi? Pourquoi? Pourquoi?
 

Durant mes études au collège de Sherbrooke, un ami me parla de la théorie du karma et des vies passées (réincarnation). Lorsqu'il m'expliqua tout ce qu’impliquaient nos agissements présents et passés sur nos vies, une lumière s'alluma en moi. Grâce à lui, je venais de découvrir ma réalité. Ensemble, nous fîmes des recherches sur le sujet. Pierre fut pour moi un véritable guide. Je lui en serai éternellement reconnaissant.
 

Maintenant que je disposais d'une nouvelle vision du bien et du mal, tout se modifiait en moi. Je comprenais que même si c'était parfois difficile à accepter, il n'y avait pas de victime en ce monde. Nous ne subissions que les répercussions de nos actes passés.

Cette nouvelle philosophie de vie me trans-forma. En intégrant consciemment le concept que chacune de mes actions a des conséquences positives et négatives sur ma vie présente, je devins une meilleure personne, car je compris que ma vie était le résultat de mes incarnations passées.


Votre auteur
 

 

Chapitre 1

Ils s'étaient rencontrés, cinq mois plus tôt. Ils devaient prendre le repas du soir ensemble. En se préparant pour aller la chercher, Michel pensa à leur nouvelle relation. C'était la première fois qu'il était amoureux d'une fille. Il revoyait ses longs cheveux noirs et sa façon de repousser d'un coup de tête son épaisse crinière. Ce geste banal pour certain, suffisait à faire monter le désir en lui. En se regardant dans la glace, Michel s'aspergea de son parfum préféré. Puis, il enduit de gel ses cheveux blonds, ce qui, espérait-il, augmenterait la libido de Myreille. Il remarqua que le bleu de ses yeux brillait plus qu’à l’habitude. C’est sûrement l’effet de l'amour, se dit-il en souriant.

De légers coups frappés à la porte de la salle de bains le tirèrent de sa rêverie.

– Michel, es-tu toujours vivant?

– Oui, Maman, dit-il en riant.

– C'est Myreille pour toi, au téléphone.

Il sortit trop rapidement de la salle de bain et heurta le bibelot, posé sur la table de téléphone. Il réussit à l'attraper au vol, sous le regard amusé de sa mère.

– Allô, Myreille?

– Je voulais savoir si notre rendez-vous pour souper tenait toujours?

– Tu parles! J'ai pensé à toi toute la journée.

– Moi aussi, dit-elle avec un sourire dans la voix, j'ai très hâte de te voir.

Elle imagina le corps de Michel. Elle se voyait le couvrir de baisers. Il avait un corps de nageur, ferme sans être trop musclé. Elle l'imagina la transportant dans ses bras. Myreille s'obligea à étouffer ses fantasmes, car elle sentait que si elle continuait, elle ne pourrait se retenir de lui dire qu'elle était amoureuse.

– J’arriverai chez toi, comme convenu, vers dix-sept heures trente.

– Très bien, je serai prête.

En raccrochant, Myreille revit le premier baiser qu'ils avaient échangé. Depuis, elle sentait que s'embrasser ne suffisait plus. Elle était prête à se donner. Assise près de la commode de sa chambre, elle regardait la décoration qui faisait vraiment trop petite fille. Comme le temps avait passé vite.

Elle se revoyait dans le magasin Valérie Déco avec sa mère, pour trouver la décoration qu'elle avait vue dans un magazine. Elle lui avait offert ce cadeau pour ses quatorze ans. Jamais à cette époque, elle n'aurait pensé que trois ans plus tard, elle voudrait s'offrir à un garçon.

Elle prit la petite robe d'été bleue qu'elle venait d'acheter avec ses économies. Elle l'avait soigneusement accrochée à un cintre dans sa penderie, pour le grand jour, qu'elle croyait être aujourd'hui. Pouvait-elle pousser l'audace jusqu'à ne pas porter de soutien-gorge? Elle sourit, enleva son peignoir, enfila une culotte blanche en dentelle et d'un mouvement rapide, passa sa robe au-dessus de sa tête puis, l'ajusta à son corps.

En se mirant dans la glace, elle se demanda en souriant comment sa poitrine avait pu prendre autant de volume en une année. Elle mit une paire de sandales blanches, fit une dernière retouche à son maquillage, s'admirant à nouveau. Satisfaite, elle envoya un baiser au reflet de son image avant de quitter sa chambre.

Une demi-heure plus tard, on sonna à la porte. Le cœur battant, Myreille découvrit un Michel souriant et plus beau que jamais. Elle lui donna un baiser sur les lèvres.

– Tu viens? J'ai une surprise pour toi.

Il lui tendit la main et l'attira vers la voiture. Un cadeau était posé sur le siège, du côté passager. Avant de s'asseoir, Myreille prit le paquet et retira délicatement l'emballage sous le regard mi-amusé, mi-inquiet de Michel.

– Comme c'est joli!

Des larmes de joie emplirent ses yeux.

– Tu l'aimes?

– Si je l'aime? Je l'adore! Tu es un amour!

C'était la croix que Michel avait reçue en cadeau de sa grand-mère lors de sa première communion. Il l'avait gardée en attendant de la donner à la personne qui saurait faire battre son cœur. Il l'aida à attacher le bijou à son cou, puis la regarda droit dans les yeux 

– Je t'aime, Myreille! J'ai vraiment l'impression de te connaître depuis toujours. Tu m'as donné le plus beau cadeau qui soit en entrant dans ma vie. Je ne sais pas ce que me réserve l'avenir, mais je suis certain d'une chose, c'est de vouloir le passer avec toi.

– Je t'aime, moi aussi.

Elle l'embrassa passionnément, lui prit la main droite et la posa sur sa poitrine à la hauteur de son cœur.

– Tu vois comme il bat? C'est juste pour toi.

Ils se regardèrent et dirent en même temps :

– On oublie le souper.

Lors d'une promenade dans les bois, Michel avait repéré un vieil entrepôt abandonné, isolé de la ville. Il s'était dit qu'un jour ça pourrait lui servir. Il emprunta le même sentier, en redoublant de prudence, car il ne se sentait pas en pleine possession de ses moyens. Myreille avait déposé une main sur sa cuisse pendant qu'il conduisait. Son pantalon était humide sous la chaleur moite de sa main. Il comprit sa nervosité :

– Tu sais, si tu n'es pas prête, nous pouvons attendre.

Elle dégrafa les boutons de sa robe en guise de réponse. Ils sortirent de la voiture, prirent une couverture et une lampe de poche dans le coffre arrière de la voiture. Se tenant par la main, ils se dirigèrent à pas lents vers l'entrepôt. Michel repéra une entrée sur le côté de l'immeuble. Il incita Myreille à le suivre. Étrangement, elle n'avait pas peur. Elle se sentait tellement euphorique et amoureuse qu'elle était certaine que rien de mal ne pouvait leur arriver. Ils marchèrent jusqu'à une grande pièce et y installèrent la couverture.

En cette fin d'après-midi d'été, ils pouvaient voir la lueur de la lumière du jour, filtrée par les fenêtres sales dont le cadre était muni de barreaux de fer. Enlacés, leurs bouches ne faisaient plus qu'une.

Ils se regardèrent dans les yeux, se déshabillant lentement et s'offrant mutuellement le spectacle qu'ils avaient tant attendu. Ils explorèrent avec leurs mains et leurs bouches, le corps de l'autre.

À la demande de Myreille, Michel enfila son condom et la pénétra pour la première fois. Elle lâcha un cri de douleur et de plaisir. Il se retira jusqu'à ce qu'elle lui demande de continuer. Leurs corps étaient secoués par de longs frissons. Ils faisaient l'amour non pas comme une première fois, mais comme s'ils se connaissaient depuis toujours. Myreille pleurait doucement, car elle savait qu'elle venait de quitter son enfance à jamais. Blottis l'un contre l'autre, ils parlèrent un long moment avant de s'endormir, rassasiés d'avoir goûté à ce moment magnifique qui ne reviendra jamais.

Myreille fut réveillée par des pas autour d'elle. Elle entendait des râlements étouffés juste à côté. Même avec les yeux ouverts, elle ne pouvait rien voir, car il faisait nuit. Elle tendit la main vers le corps de Michel. Au toucher, il était froid et humide. Inquiète, elle prit la lampe de poche qui se trouvait près d'elle et éclaira dans la direction de son amoureux. En l'apercevant, elle fut prise de panique. Elle voulut courir, mais une main la retint par les cheveux. Elle sentit sa tête basculer vers l'arrière, et une brûlure lui transpercer la gorge. Elle porta la main à son cou et s'effondra. En touchant le sol, Myreille réalisa qu'elle allait mourir.

 

 

Commentaires de lecteurs

 

Un roman… intriguant, un suspens bien entretenu, des références personnelles qui me semblaient collées à ma jeunesse, une vision éclairée de la vie, bref, tout y était pour me rendre palpitante la lecture de ton livre.


Félicitations encore, tu peux être fier de ce que tu as écrit, c’était un acte généreux en soi.


Ginette

 

 

* * *

 

 

Luc,

Félicitation pour ton premier roman.

Dès le début, ce qui m'a plus impressionné, c'est la façon dont tu nous fais ressentir si facilement les émotions en passant par l'amour jusqu'à la peur, la détresse et la torture.

Tu m'as transporté par tes écrits dans ce merveilleux roman, bien souvent stressant, mais aussi très en enrichissant. Malgré mes lectures sur la réincarnation et autre ouvrage sur les pensées positives, c'est la première fois que je comprends aussi bien la loi karmique.

Grâce à ton roman La Loi du Talion, j'espère que tout comme moi, le monde comprendrons mieux que nos actions ont des conséquences positives ou négatives sur notre vie présente et futur

Luc, j'aime beaucoup la façon dont tu as traité le sujet. Les personnages sont vraiment intéressants et pour la plupart attachant. L'histoire est très captivante et ta façon d'écrire est incroyable, c'est facile et agréable de te lire. Tu m'as fait rire, pleurer, stresser et j'ai eu très peur.

Tu es un nouveau romancier rempli de talent. Je suis très fière de toi.

J'ai bien hâte de lire la suite...

Valérie

 

 

* * *

 

 

Bonjour Luc,

Tu y es enfin parvenu. Félicitations pour ta patience et ton travail acharné. En plus, je peux maintenant mettre un visage sur ton nom, c'est fabuleux ce que nous apporte Internet.


À quand le prochain roman?


Michelle

 

* * *

 


Salut Luc! Belle adresse électronique en passant...

Bon eh bien, nouvelle incroyable, j'ai fini ton livre en moins de 3 jours!... C'est parce que quand je lis un livre, je le finis en 2 mois d'habitude! Mais là c'est les vacances et j'ai pris le temps! J'ai vraiment aimé ça! L'horreur et le spirituel réunis, ça faisait vraiment quelque chose d'intéressant! C'est drôle parce que l'autre jour, je voulais justement te demander si tu avais vu «Au Delà De Nos Rêves»! Je l'ai revu il y a une semaine chez mon père et je l'ai adoréééé! J'avais la même réaction que Lauralynne :). Quel film sensationnel! Les peintures et le paradis de sa fille me font capoter! ( Y'a pas d'autre mot! )J'ai une question sur le livre; au début on en apprend sur Michel et Myreille... mais en réalité qui sont ils? Selon mon interprétation, c'est une vie passée de Laurlynne et de Luke... ou de Luke et Joannie ?...


Des fois quand Joannie parlait, je me reconnaissais parce qu'elle disait des choses que je connaissais déjà et que j'essayais d'expliquer aux gens!


Avant j'avais peur de la mort, mais maintenant je comprends que c'est un phénomène magnifique. Je vais arrêter la, parce que j'écris tellement! Je me sens coupable!.. Hihihi Encore bravo pour cet accomplissement.
 

Cynthia
 

 

* * *

 


Salut Luc,


Je voulais tout simplement te dire que ton livre est vraiment "écoeurant" !!!!


C'est super bon. Je suis rendu au chapitre 13 et j'ai vraiment hâte de connaître la suite.

 

Bravo !


En passant, j'aurais bien aimé rester plus longtemps samedi pour voir les auditions. J'espère que ta rencontre pour l'adaptation de ton roman c'est bien passé.


J'ai hâte d'en savoir plus...


Salut


a+


Christian

 

 

* * *

 


Cher Luc Parent,

Merci, Merci, Merci,

Mon fils est décédé de façon tragique il y a maintenant 5 ans. Je viens de terminer la lecture de votre ouvrage. Merci de m'avoir enlevé le poids et ma colère contre dieu grâce à vos écrits. Je me sens libérée d'un poids, car la douleur que je ressentais contre mon fils d'être parti et la colère que je générais contre dieu était en train de me tuer à petit feu. Je pleurs depuis la fin de ma lecture, car j'ai compris que mon fils m'avait été envoyé pour que je comprenne que les gens qui nous entourent ne sont pas acquis.

Il était libre de conduire en état d'ébriété et je comprend enfin que ce n'est pas l'éducation que je lui ai donné qui est en cause. Je comprend tellement de chose après vous avoir lu.

Merci et je suis tellement heureuse que dieu ai mis sur ma route votre livre, pour être honnête, vous m'avez fait renaître.

Merci encore et sans vous connaître, je vous aime.

Collette Tremblay
Lac St-Jean

 

 

 

 

 

Photographies du lancement

 

Le lancement de ce livre a eu lieu le samedi 7 juillet 2007 à 18h30

au Cabaret Resto Dancing Daddy Cool,

9505, rue Papineau, Montréal, Québec, H2M 2E4.

 

Affiche du lancement

 

 

Présentation de l’auteur par l’animateur Serge Bédard

 

Signatures par Luc Parent
 

L’auteur accompagné par la jeune femme sur la couverture de son livre

et la mère de celle-ci.

 

Scène extraite du livre jouée par les comédiens des Productions Illusions.

 

Scène extraite du livre jouée par les comédiens des Productions Illusions.

 

 

 

 

 

 

Revue de presse

 

 

 Un premier roman pour Luc Parent par Patrick Vaillancourt 

 

 

 

 

 

Au sujet de l'auteur

 

Luc Parent est directeur adjoint d'une agence artistique réputée de Montréal. Natif de La Tuque, une jolie petite ville de la Mauricie, il est le plus jeune d'une famille de 6 enfants. Depuis sa plus tendre enfance il est intéressé par tout ce qui sort de l'ordinaire, il adore tout ce qui touche à la métaphysique et à l'occultisme. Lors de ses études dans la ville de Sherbrooke, ses recherches sur le sujet, le mènerons vers une quête qui lui permettra de trouver sa vérité propre. Grâce à ses expériences personnelles et ses recherches sur la réincarnation et le Karma, l'idée d'expliquer ses deux façons de pensées lui vint à travers se drame fantastique.

 

 

de fouiller les étales des marchands de musique était aussi grand que le plaisir de lire un nouvel auteur ou d’écouter la dernière pièce de musique dénichée.



 

 

Communiquer avec l'auteur

 

Monsieur Luc Parent se fera un grand plaisir de lire
et de répondre personnellement à vos courriels.

Voici son adresse électronique :

luckylucp@hotmail.com
 

 

 

 

 

 

Papier : 24.95$

Numérique : 7.00$

 

 

 

Faites un don à la Fondation littéraire Fleur de Lys pour obtenir votre exemplaire papier ou numérique

du livre annoncé

sur cette page.

 

Versement de votre don en ligne

 

Papier

 

Canada

24.95$ CAD

Tout inclus
Livraison : 15 jours ouvrables

 

Ailleurs dans le monde

Écrivez à l'adresse suivante car des frais de postes s'appliquent.

renee-fournier@bell.net

 

 

Numérique (PDF)

 

Partout dans le monde

7.00$ CAD

Tout inclus
Livraison : 15 jours ouvrables

 

Versement de votre don par la poste

 

Chèque ou d'un mandat

postal en dollars canadiens.

 

1.

Indiquez sur un papier :

 

Le titre du livre et le nom de l'auteur

Votre nom (prénom

et nom de famille)

Votre adresse postale complète

Votre adresse électronique

Votre numéro de téléphone

2.

Complétez votre chèque payable à l'ordre de :

 

Fondation littéraire

Fleur de Lys

3.

Précisez le montant

sur le chèque:

 

Exemplaire papier :

Canada
24.95$ canadiens (Tout inclus
Livraison : 15 jours ouvrables) (paiement en dollars canadiens uniquement)

Ailleurs dans le monde

Écrivez à l'adresse suivante pour connaître le montant du don demandé car des frais de poste s'appliquent :

renee-fournier@bell.net

Exemplaire numérique :

Partout dans le monde
7.00$ canadiens (Tout inclus
Livraison : 15 jours ouvrables) (paiement en dollars canadiens uniquement)

4.

Adressez-le tout à :

 

Fondation littéraire

Fleur de Lys
6678, 25ème Avenue,
Montréal,
Québec,

Canada,
H1T 3L7

 

 

 

PUBLICITÉS

 

 

 

 
 

 

 


       Le présent site est géré par la Fondation littéraire Fleur de Lys inc.
       La Fondation littéraire Fleur de Lys décline toute responsabilité quant au contenu des autres sites auxquels elle pourrait se référer.