Accueil

Librairie

Maison d'édition

Nous

Nos actualités

Contact

Recherche

Maison d'édition et librairie québécoises en ligne sur Internet

avec impression papier et numérique à la demande.

Fascination – Un amour proustien, récit et témoignage,

Micheline Dextraze, Fondation littéraire Fleur de Lys

 

 

Fascination

Un amour proustien

 

MICHELINE DEXTRAZE

 

Récit & Témoignage,

Fondation littéraire Fleur de Lys,

Lévis, Québec, 2011, 168 pages.

 

ISBN 978-2-89612-368-1

 

 

Couvertures

Présentation

Table des matières

Extrait

Communiqué de presse

Suivi médias et Internet

Au sujet de l'auteure

Communiquer avec l'auteure

Obtenir un exemplaire

 Partager sur Facebook

 

Micheline Dextraze

Saint-Jean-sur-Richelieu

Québec

 

 

COUVERTURES

Fascination – Un amour proustien, Micheline Dextraze,
Récit – Témoignage, Fondation littéraire Fleur de Lys

 

Cliquez sur les couvertures pour agrandir

Cliquez sur la couverture pour agrandir

Cliquez sur la couverture pour agrandir

-

»»» Lire la présentation du livre

[ Retour en haut de la page ]

 

 

PRÉSENTATION

Fascination – Un amour proustien, Micheline Dextraze,
Récit – Témoignage, Fondation littéraire Fleur de Lys

 

Ce récit nous plonge dans le monde mystérieux de l'amour passion, aussi appelé "coup de foudre". Deux êtres qui s'ignorent totalement vont se rencontrer par hasard, et l'un d'eux en subira le choc dévastateur. Isa, la narratrice, fascinée par une oeuvre littéraire, À la recherche du temps perdu, éprouve un amour platonique pour l'auteur, Marcel Proust. Elle se retrouve soudainement lors d'un rendez-vous d'affaire, en présence d'un inconnu qui lui ressemble étrangement. Aussitôt, cet homme devient pour elle Marcel Proust réincarné ! Le fantôme et l'homme réel se superposent pendant quelques temps, exacerbant une passion qui se nourrit d'ambiguïté.

Émotions vives à l'état brut, folie, agitation, euphorie, bouleversement, s'enchevêtrent tout au long de ce récit calqué sur la réalité, mais où fantasme et imagination s'invitent, où l'on entend ici et là la voix de Proust.

 

 

En cette année 2011 qui marque le cent quarantième anniversaire de naissance de Marcel Proust, Fascination, Un amour proustien, fait le récit d’une expérience fantastique : une fascination amoureuse vécue par la narratrice avec cet écrivain à travers son œuvre, suivie mystérieusement d’un coup de foudre avec le sosie de Proust.

Isa, professionnelle au seuil de la quarantaine vit cette étape un peu difficilement. Elle se réfugie dans la lecture ce qui nourrit ses rêves d’évasion. En fait, elle lit beaucoup. Commençant la lecture de Du côté de chez Swann, un des tomes de À la recherche du temps perdu, elle est envoûtée dès les premiers mots. Une relation étrange, faite d’amour et de vénération envers l’auteur s’installe et déconnecte Isa de son quotidien. Elle ressent un immense besoin d’intimité avec l’œuvre ainsi que la nécessité d’en faire l’éloge auprès de ses amis et connaissances. Connaissez-vous Marcel Proust ? Avez-vous lu ses livres ? Presque involontairement elle pose ces questions auxquelles personne ne peut répondre. Personne ne le connaît ! Cela la pousse à rechercher en dehors de son cercle d’amis des admirateurs de son œuvre préférée. En devenant membre de la Société des amis de Marcel Proust et donc bénéficiaire du fameux Bulletin, Isa peut enfin espérer partager sa passion. Mais cette autre quête se révèlera décevante. Puis un jour au travail, elle rencontre par hasard un inconnu, le sosie de Marcel Proust ! C’est le choc ! Un coup de foudre dévastateur qui la laisse sans réflexes, sans voix.

Désormais habitée par cet homme qui est pour une partie d’elle-même la réincarnation de Proust, Isa vivra des moments de pure exaltation, mais aussi d’attente fébrile et de tristesse. À la demande de celle-ci, ils pourront se rencontrer à quelques reprises. Isa reste subjuguée par la beauté de cet homme, par son délicieux accent exotique. La relation d’amitié se développe lentement. Loin de la satisfaire, cette relation crée un plus grand vide en elle, car ayant transféré tout son amour sur lui et misé sur des échanges dynamiques entre eux, un jour elle doit se rendre à l’évidence : cet homme ne connaît pas La Recherche, ne la lira pas, cet homme n’est pas Marcel !

Un printemps bouleversant, un été heureux et malheureux, un automne triste et endeuillé contraignent Isa à l’introspection. Une deuxième lecture de La Recherche agira comme un baume sur sa blessure et lui inspirera l’idée d’un voyage en France pour y faire son pèlerinage proustien. De beaux moments de bonheur. Mais rien n’y fait, le temps a beau passer, la douleur s’atténuer, le souvenir lui ne meurt jamais.

Tous ceux et celles qui ont déjà vécu l’énigme d’un coup de foudre retrouveront à coup sûr dans ce récit des similitudes avec leur propre expérience. Et tant mieux si cette petite incursion dans l’univers proustien incite des lecteurs curieux à s’y aventurer pour leur plus grand plaisir !

 

Obtenir un exemplaire
 

-

»»» Table des matières

[ Retour en haut de la page ]

 

 

TABLE DES MATIÈRES

Fascination – Un amour proustien, Micheline Dextraze,
Récit – Témoignage, Fondation littéraire Fleur de Lys
 

Droits d’auteur
Dédicace
Remerciements
Sur Marcel Proust
Introduction
Lettre au sosie
Fascination de Proust
Le coup de foudre
Retour à la maison
L’appel
Premier rendez-vous avril 1984
Bouleversement
Fabulation et dépendance
L'anniversaire
ETE 1984
La sentence
Le deuil
Théâtre d'après Le Loup des Steppes
Face à face
À Michael un jour ?
Et après…
Le voyage
Deux ans plus tard
Dernière lettre
Au sujet de l’auteure
Communiquer avec l’auteure
Édition écologique
Achevé d’imprimer

6
9
11
13
15
17
21
39
45
49
53
57
65
77
85
107
111
115
119
121
123
131
141
145
153
155
163
165

 

 

Obtenir un exemplaire
 

-

»»» Lire un extrait

[ Retour en haut de la page ]


 

EXTRAIT

Fascination – Un amour proustien, Micheline Dextraze,
Récit – Témoignage, Fondation littéraire Fleur de Lys
 

Fascination de Proust

 

EXTRAIT


Mais le hasard veillait. C’était le 31 mars. L’hiver n’en finissait pas de torturer à petit feu de gel, de dégel, de pluie neigeuse et de temps grisâtre, un printemps encore trop faible pour lui imposer sa loi. Ma patience comme à chaque année arrivait à son terme. Ah ! Le printemps, qu’il arrive enfin ! Maudit hiver ! Debout à la fenêtre de mon bureau, je rêvais de verdure, de soleil, de chaleur… J’avais en main le nom de 3 compagnies spécialisées dans l’entretien d’appareils respiratoires. Laquelle choisir ? Spontanément j’opte pour celle du milieu. Je décroche le téléphone. Un appel comme tant d’autres durant une journée de travail. Une voix charmante qui me répond. Un rendez-vous professionnel banal, et sans le savoir, à ce moment précis, démarre un compteur invisible. Vient ensuite l’heure de la rencontre. Rien ne m’avertit, aucun signal, aucune intuition. Puis soudain, la VISION, PRO-DI-GI-EU-SE, CÉ-LESSSSTE. Ne comprenant pas ce qui arrive, je suis coupée de la réalité, sans réflexes, sans voix. Il est là, devant moi, BEAU, MAJESTUEUX, IRRÉEL : Marcel Proust !
 

 

Introduction

 

EXTRAIT


Aujourd’hui, 31 mars 1984, il vient de m’arriver une chose tout à fait extraordinaire, un grave accident de cœur : je suis perdue, je l’aime désespérément !


Qui est cet étranger aux allures de mon amour ? Marcel, est-ce toi dans les traits de cet homme ? Ce profil, cette moustache, pareils à ceux du dessin fait sur ton lit de mort.

 

 

Fabulation et dépendance

 

EXTRAIT

 

J’ai un désir au fond du cœur presque inavouable. Depuis que j'ai rencontré cet homme, son image ne me quitte pas, j'entretiens soigneusement son souvenir. En moi est un temple où se célèbre continuellement le culte de mon amour. J’y passe le plus clair de mon temps silencieuse, agenouillée dans le noir aux pieds de l’icône, brillante du feu de ma dévotion.

 

 

Fascination de Proust

 

EXTRAIT

 

Toutes autres occupations acquittées, le soir venu je m’installe dans mon fauteuil préféré, inté­rieurement préparée comme pour une fête. J’adore commencer un livre. Je l’examine recto verso, en palpe l’épaisseur, l’approche de mon nez pour en sentir l’odeur fraîche d’imprimerie si c’est une nouvelle édition et le feuillette au hasard, en lisant quelques mots ici et là qui m’apprennent des choses sur des gens et des situations inconnus, que j’aurai plaisir à retrouver plus tard devenus familiers. Puis je l’ouvre à la première page, à la deuxième, etc. Je le lis d’un couvert à l’autre comme on dit. Et si c’est une très vieille édition, tant mieux j’aime les vieux livres.

 

Celui que j'avais entre les mains m'attirait et en même temps me rebutait un peu. Toutes ces pages remplies à ras bord, c'est dense... Sans me laisser décourager, je l'ouvre enfin à la page 9. Lentement je commence : « Longtemps, je me suis couché de bonne heure. » Pause. La phrase se ré­pète d'elle-même mentalement. Je la relis. « Long­temps, je me suis couché de bonne heure. » Ces mots me touchent sans savoir pourquoi d'une ma­nière personnelle. Je ne peux les quitter des yeux, les tenant serrés du regard comme si j’étais en face de signes anciens et précieux, de configuration évidente, mais obscurs d’interprétation. Bien que tout simples, ils doivent contenir un sens qui m’échappe à en juger par mon application à les lire et par la sensation que j’éprouve ce faisant. Ils me plaisent.

 

 

Fascination de Proust

 

EXTRAIT

 

Que c'est beau, une splendeur me dis-je, devenue grave et frémissante. Puis, surgissant des profondeurs, bouleversant tout mon être dans sa montée fulgurante, l'émotion m'étrangle, j'explose en sanglots, c'est inouï : je pleure d'amour, de beauté et de joie ! J'essuie mes larmes qui n'en finissent plus de couler. Mon livre est posé à l'envers sur mes genoux. En cet instant, j’ai le sentiment aigu d’une présence à mes côtés. Pourquoi cette apaisante certitude d'être aimée et pardonnée en ce moment me remplit-elle ? Je n'en sais rien. Une rencontre vient d'avoir lieu, une communication d'âme à âme s'établit simplement entre le livre et moi. Et tant que durera la lecture, ce que je lirai, une voix m’en fera confidence.

 

 

Fascination de Proust

 

EXTRAIT

 

Plus rien n'avait d'importance à mes yeux que ce livre, le regarder, le tenir dans mes mains. En sa compagnie je me sentais vraiment heureuse. J’étais avec lui comme avec une personne. De plus en le lisant, il se passait quelque chose d’étrange. Je croyais entendre la voix de l’auteur me lire son texte avec tout le naturel d’un être vivant, car dans ce livre assurément, un être existait toujours. La lecture de Du côté de chez Swann terminée, j’avais écrit : ce livre a vraiment un pouvoir magique diffi­cile à expliquer; après l’avoir lu, nous sentons que quelque chose en nous est changé, nous en avons besoin, pourquoi ?

 


Obtenir un exemplaire
 

-

»»» Communiqué de presse

[ Retour en haut de la page ]

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

Fascination – Un amour proustien, Micheline Dextraze,
Récit – Témoignage, Fondation littéraire Fleur de Lys
 

Télécharger ce communiqué de presse en version PDF

Télécharger ce communiqué de presse en version WORD

 

Fascination – Un amour proustien, Micheline Dextraze,
Récit – Témoignage, Fondation littéraire Fleur de Lys

 

 

La Fondation littéraire Fleur de Lys, pionnier québécois de l’édition en ligne avec impression à la demande, est heureuse d’annoncer la publication de Fascination – Un amour proustien, un récit et un témoignage signés par Micheline Dextraze.

 

 

PRÉSENTATION

 

En cette année 2011 qui marque le cent quarantième anniversaire de naissance de Marcel Proust, Fascination, Un amour proustien, fait le récit d’une expérience fantastique : une fascination amoureuse vécue par la narratrice avec cet écrivain à travers son œuvre, suivie mystérieusement d’un coup de foudre avec le sosie de Proust.

Isa, professionnelle au seuil de la quarantaine vit cette étape un peu difficilement. Elle se réfugie dans la lecture ce qui nourrit ses rêves d’évasion. En fait, elle lit beaucoup. Commençant la lecture de Du côté de chez Swann, un des tomes de À la recherche du temps perdu, elle est envoûtée dès les premiers mots. Une relation étrange, faite d’amour et de vénération envers l’auteur s’installe et déconnecte Isa de son quotidien. Elle ressent un immense besoin d’intimité avec l’œuvre ainsi que la nécessité d’en faire l’éloge auprès de ses amis et connaissances. Connaissez-vous Marcel Proust ? Avez-vous lu ses livres ? Presque involontairement elle pose ces questions auxquelles personne ne peut répondre. Personne ne le connaît ! Cela la pousse à rechercher en dehors de son cercle d’amis des admirateurs de son œuvre préférée. En devenant membre de la Société des amis de Marcel Proust et donc bénéficiaire du fameux Bulletin, Isa peut enfin espérer partager sa passion. Mais cette autre quête se révèlera décevante. Puis un jour au travail, elle rencontre par hasard un inconnu, le sosie de Marcel Proust ! C’est le choc ! Un coup de foudre dévastateur qui la laisse sans réflexes, sans voix.

Désormais habitée par cet homme qui est pour une partie d’elle-même la réincarnation de Proust, Isa vivra des moments de pure exaltation, mais aussi d’attente fébrile et de tristesse. À la demande de celle-ci, ils pourront se rencontrer à quelques reprises. Isa reste subjuguée par la beauté de cet homme, par son délicieux accent exotique. La relation d’amitié se développe lentement. Loin de la satisfaire, cette relation crée un plus grand vide en elle, car ayant transféré tout son amour sur lui et misé sur des échanges dynamiques entre eux, un jour elle doit se rendre à l’évidence : cet homme ne connaît pas La Recherche, ne la lira pas, cet homme n’est pas Marcel !

Un printemps bouleversant, un été heureux et malheureux, un automne triste et endeuillé contraignent Isa à l’introspection. Une deuxième lecture de La Recherche agira comme un baume sur sa blessure et lui inspirera l’idée d’un voyage en France pour y faire son pèlerinage proustien. De beaux moments de bonheur. Mais rien n’y fait, le temps a beau passer, la douleur s’atténuer, le souvenir lui ne meurt jamais.

Tous ceux et celles qui ont déjà vécu l’énigme d’un coup de foudre retrouveront à coup sûr dans ce récit des similitudes avec leur propre expérience. Et tant mieux si cette petite incursion dans l’univers proustien incite des lecteurs curieux à s’y aventurer pour leur plus grand plaisir !

 

 

AU SUJET DE L’AUTEURE

MICHELINE DEXTRAZE

 

L'auteure est native de Saint-Jean-sur-Richelieu en Montérégie. Elle y a fait toutes ses études primaires et secondaires. Diplômée en sciences infirmières, elle a exercé sa profession dans le Réseau des soins de santé du Québec, occupant diverses fonctions et responsabilités de gestionnaire. Son dernier poste comme infirmière en formation évaluation pour le compte d’une compagnie privée de Montréal (EROS), l’a amenée à sillonner pendant quinze ans plusieurs régions du Québec, ainsi que les Cantons de la Suisse romande.

Elle est à la retraite depuis 2006 après une carrière bien remplie.

Passionnée par la littérature et l’écriture depuis l’adolescence, elle s’est investie dans plusieurs formations en création littéraire et a suivi certains cours de littérature à l’Université de Montréal, tout en poursuivant sa carrière. Elle se définit comme une lectrice curieuse mais exigeante. Poésie, Philosophie, Psychologie, Romans historiques, Essais, Biographie, composent depuis toujours ses choix de lecture. L’écriture tient aussi une place importante dans sa vie. Cette activité créatrice lui apporte beaucoup de satisfaction. Se retrouver seule devant sa page blanche et avec son crayon ne la rebute pas, au contraire, elle apprécie la solitude que demande cette tâche.

Elle a récemment autopublié (2009) un recueil de ses poèmes, ouvrage de facture plutôt artisanale, où fantaisie, passion, réflexion métaphysique, souffrance et humour se côtoient.

Elle voue une profonde admiration à l’écrivain français Marcel Proust dont elle a lu et relu l’œuvre, À la recherche du temps perdu, plusieurs fois depuis 1983. Son récit intitulé Fascination – Un amour proustien, raconte d’ailleurs sa « rencontre » avec cet écrivain par le biais de son œuvre, rencontre qualifiée d’envoûtement par l’auteure et doublement énigmatique, car suivie d’un coup de foudre avec le sosie de Proust.

Elle a été membre de la Société des amis de Marcel Proust et des amis de Combray de 1984 à 1992, dont le Bulletin Marcel Proust paraît annuellement. Il se voulait à ce moment-là une publication sérieuse et savante, presque exclusivement composé d’études universitaires et d’articles scientifiques sur l’œuvre proustienne.

Elle conserve un très beau souvenir de son voyage en France en 1986 qui l’a menée sur les traces de Marcel Proust et sur les lieux magnifiques de La Recherche.

 

 

EN SAVOIR PLUS

 

Pour en savoir plus sur ce livre et lire un extrait, visitez cette page du site Internet de la Fondation littéraire Fleur de Lys :

 

http://manuscritdepot.com/a.micheline-dextraze.1.htm

 

 

– 30 –

 

 

SOURCE :

 

Serge-André Guay, président éditeur

Fondation littéraire Fleur de Lys

 

TÉLÉPHONE :

581-988-7146 (Lévis, Québec)

 

ADRESSE POSTALE :

31, rue St-Joseph, Lévis, Québec. G6V 1A8

 

ADRESSE ÉLECTRONIQUE :

contact@manuscritdepot.com

 

SITE INTERNET PRINCIPAL :

http://www.manuscritdepot.com

 

 

Télécharger ce communiqué de presse en version PDF

Télécharger ce communiqué de presse en version WORD

 

Télécharger la couverture avec une résolution de 300 pixels par pouce

Télécharger la photo de l'auteure avec une résolution de 300 pixels par pouces

 

-

»»» Suivi médias et Internet

[ Retour en haut de la page ]

 

 

SUIVI MÉDIAS ET INTERNET

Fascination – Un amour proustien, Micheline Dextraze,
Récit – Témoignage, Fondation littéraire Fleur de Lys
 

Cliquez sur les logotypes des médias et/ou sites Internet ci-dessous.

 

À VENIR

À VENIR

-

»»» Biographie

[ Retour en haut de la page ]

 

 

AU SUJET DE L'AUTEURE

Micheline Dextraze

 

L’auteure est native de Saint-Jean-sur-Richelieu en Montérégie. Elle y a fait toutes ses études primaires et secondaires. Diplômée en sciences infirmières, elle a exercé sa profession dans le Réseau des soins de santé du Québec, occupant diverses fonctions et responsabilités de gestionnaire. Son dernier poste comme infirmière en formation évaluation pour le compte d’une compagnie privée de Montréal (EROS), l’a amenée à sillonner pendant quinze ans plusieurs régions du Québec, ainsi que les Cantons de la Suisse romande.


Elle est à la retraite depuis 2006 après une carrière bien remplie.


Passionnée par la littérature et l’écriture depuis l’adolescence, elle s’est investie dans plusieurs formations en création littéraire et a suivi certains cours de littérature à l’Université de Montréal, tout en poursuivant sa carrière. Elle se définit comme une lectrice curieuse mais exigeante. Poésie, Philosophie, Psychologie, Romans historiques, Essais, Biographie, composent depuis toujours ses choix de lecture. L’écriture tient aussi une place importante dans sa vie. Cette activité créatrice lui apporte beaucoup de satisfaction. Se retrouver seule devant sa page blanche et avec son crayon ne la rebute pas, au contraire, elle apprécie la solitude que demande cette tâche.


Elle a récemment autopublié (2009) un recueil de ses poèmes, ouvrage de facture plutôt artisanale, où fantaisie, passion, réflexion métaphysique, souffrance et humour se côtoient.


Elle voue une profonde admiration à l’écrivain français Marcel Proust dont elle a lu et relu l’œuvre, À la recherche du temps perdu, plusieurs fois depuis 1983. Son récit intitulé Fascination – Un amour proustien, raconte d’ailleurs sa « rencontre » avec cet écrivain par le biais de son œuvre, rencontre qualifiée d’envoûtement par l’auteure et doublement énigmatique, car suivie d’un coup de foudre avec le sosie de Proust.


Elle a été membre de la Société des amis de Marcel Proust et des amis de Combray de 1984 à 1992, dont le Bulletin Marcel Proust paraît annuellement. Il se voulait à ce moment-là une publication sérieuse et savante, presque exclusivement composé d’études universitaires et d’articles scientifiques sur l’œuvre proustienne.


Elle conserve un très beau souvenir de son voyage en France en 1986 qui l’a menée sur les traces de Marcel Proust et sur les lieux magnifiques de La Recherche.


Obtenir un exemplaire

 

-

»»» Communiquer avec l'auteur

[ Retour en haut de la page ]

 

 

COMMUNIQUER AVEC L'AUTEURE
Micheline Dextraze

 

Micheline Dextraze se fera un plaisir
de lire et de répondre personnellement à vos courriels.

ADRESSE DE COURRIER ÉLECTRONIQUE : michelinedextraze@hotmail.com

 

-

»»» Obtenir un exemplaire

[ Retour en haut de la page ]

 

 

OBTENIR UN EXEMPLAIRE

(Papier et numérique disponibles)

 

Fascination – Un amour proustien, Micheline Dextraze,
Récit – Témoignage, Fondation littéraire Fleur de Lys
 

Faites un don à la Fondation littéraire Fleur de Lys pour obtenir votre exemplaire papier

ou numérique du livre annoncé sur cette page.

 

NOTRE MISSION - On trouve plusieurs éditeurs libraires en ligne sur Internet. Leur mission est strictement commerciale et vise à enrichir leurs actionnaires. Il s'agit d'entreprises « à but lucratif ». Ce n'est pas notre cas. Notre maison d'édition en ligne est la première au sein de francophonie qui soit « à but non lucratif », c'est-à-dire administrée par des bénévoles qui tirent aucun profit financier personnel de leur travail. Autrement dit, nous ne sommes pas là pour nous enrichir personnellement. Toutes les recettes en sus de nos dépenses sont réinvesties dans nos activités. Et chacune de nos activités doit s'inscrire dans notre mission purement humanitaire et socioculturelle. Lire la suite

 

Faites votre choix :

 

1. Versement de votre don en ligne avec le service PayPal (avec votre carte de crédit)

 

Cliquez sur le logo ci-dessous pour en savoir plus sur PayPal

Images de solution PayPal

 

 

2. Versement de votre don par la poste (chèque ou mandat poste en dollars canadiens)

 

 

Besoin d'aide ?

 

Courriel : contact@manuscritdepot.com   

 

Téléphone (Lévis, Québec) : 581-988-7146

 

 

 

Versement de votre don en ligne avec le service PayPal

 

Exemplaire papier Exemplaire numérique

Résidents du

Canada

 

24.95$ CAD

Tout inclus
Livraison : 15 jours ouvrables

 

Résidents

ailleurs dans le monde

 

Écrivez à l'adresse suivante car des frais de postes s'appliquent.

 

renee-fournier@bell.net

Résidents du

partout dans le monde

 

7.00$ CAD

Tout inclus
Livraison : 15 jours ouvrables

 

 

 

Versement de votre don par la poste

(chèque ou mandat poste en dollars canadiens)

1 2 3

Indiquez sur un papier

 

 

Le titre du livre

et le nom de l'auteur


Votre nom (prénom

et nom de famille)


Votre adresse postale complète


Votre adresse électronique


Votre numéro de téléphone

Complétez votre chèque payable à l'ordre de

 

Fondation littéraire
Fleur de Lys inc.

Précisez le montant
sur le chèque

 

Exemplaire papier


Canada


24.95$ canadiens

Tout inclus
Livraison : 15 jours ouvrables

 


Ailleurs dans le monde


Écrivez à l'adresse suivante pour connaître le montant du don demandé car des frais de poste s'appliquent :
renee-fournier@bell.net

 


Exemplaire numérique


Partout dans le monde


7.00$ canadiens

Tout inclus
Livraison : 15 jours ouvrables

 

4

Adressez-le tout à

 

Fondation littéraire Fleur de Lys
31, rue St-Joseph,

Lévis, Québec,

Canada.

G6V 1A8

 

[ Retour en haut de la page ]

 

▼ LIBRAIRIE ▼

Accueil de la librairie

Nouveautés

Titres

Auteurs

Genres littéraires

Ebooks gratuits

Musique

MP3 audio & DB vidéo

Nous éditons votre livre en format papier et numérique

En savoir plus

Qui sommes-nous ?

Contact

Recherche sur le site

 

 

 

 

 

 

Fondation littéraire Fleur de Lys, 31, rue St-Joseph, Lévis, Québec, Canada. G6V 1A8 Tél.: 581-988-7146

Le présent site est géré par la Fondation littéraire Fleur de Lys inc.

La Fondation littéraire Fleur de Lys décline toute responsabilité quant au contenu des autres sites auxquels elle pourrait se référer.