Maison d'édition et librairie québécoises en ligne sur Internet

avec impression papier et numérique à la demande.

Accueil

Librairie

Maison d'édition

Nous

Contact

Recherche

LES ŒUVRES DE PÂQUERETTE BÉLAND

 

Pâquerette est native de la Matapédia. Après des années d’études en piano, elle décida de l’enseigner un an ou deux. Ce fut une longue parenthèse qui se solda dix ans plus tard par un retour à l’Université en Études littéraires, suivi d’une maîtrise en Bibliothéconomie. Lire la suite

Cliquez sur la couverture de votre choix

LES TROIS VALLÉES

LA SAGA DES PRADOV

LE CYCLE DE THÉO

 

La saga des Pradov

Tome III - Le nid de l'étranger

PÂQUERETTE BÉLAND

Roman, Saga familiale, Fondation littéraire Fleur de Lys,
Lévis, Québec, 2011, 264 pages.
ISBN 978-2-89612-372-8

 

Couvertures

Présentation

Extrait

Suivi médias et Internet

Au sujet de l'auteur

Du même auteur

Communiquer avec l'auteur

Obtenir un exemplaire

 Partager sur Facebook

Pâquerette Béland

 

COUVERTURES

 

La saga des Pradov, Tome III - Le nid de l'étranger,
Pâquerette Béland,
Fondation littéraire Fleur de Lys

[ Présentation ]

[ Retour au menu ]

 

PRÉSENTATION

 

La saga des Pradov, Tome III - Le nid de l'étranger,
Pâquerette Béland,
Fondation littéraire Fleur de Lys

 

Qu’est-il arrivé à Samuel ?


Y aurait-t-il un lien entre cet évènement et l’ennemi pressenti par Aimé ? Ou plutôt avec la nouvelle mission de l’ange Samuel auprès du Primar de Clejani ?


Et quel sera le rôle de cet étranger dans la vie de Samuel ?


Vous l’apprendrez dans ce troisième tome de La Saga des Pradov, Le nid de l’étranger.

 

 

[ Lire un extrait ]

[ Retour au menu ]

 

 

EXTRAIT

La saga des Pradov, Tome III - Le nid de l'étranger,
Pâquerette Béland,
Fondation littéraire Fleur de Lys

 

La mission de l’ange Samuel

 

Chapitre 1


Clejani, Roumanie


L’ange Samuel survola des champs de blé et de tournesol, séparés les uns des autres par des vignes lourdes de fruits. Le tracé des rues du village rayonnait à partir de la place du marché. Un bar, une boulangerie, une épicerie s’éparpillaient, ça et là.


Il repéra la mairie et y chercha le primar dont il avait la garde. Mais l’homme n’y était pas. Il se rendit à son domicile. Absent. Il sillonna le village. Aucune trace de sa présence. Il revint alors à la mairie. Une femme entretenait le chef de police sur un sujet qui l’intéressa :

— Vous n’avez encore rien trouvé ?

Rasvan hochait négativement de la tête.

— Aucune piste ? Aucun indice ?


— Rien. On dirait une disparition miraculeuse.


— Ne dis pas de sottises !


— Hé ! Quelques jours d’absence et il te manque déjà ? Miruna, si je te le retrouve notre primar, vas-tu enfin te décider à l’épouser ?

Elle esquissa un sourire empreint de tristesse.

— Non ! Il n’y aura pas de mariage Rasvan. Et puis contente-toi donc de le retrouver pour le moment!

Cette disparition inquiéta l’ange. Il recula dans le temps, juste avant…



* * *



Le jour déclinait. Mateï se dirigeait vers la cour du château. Il entra dans le pavillon, se rafraîchit, changea de vêtements et en ressortit. Il fit le tour du jardin, désherba et arrosa lentement jusqu’à la brunante. Puis il coupa quelques buissons le long de la vieille muraille. Quand il frôla le mausolée funéraire, la lune passa derrière les nuages. Samuel approcha. Assez vite pour apercevoir l’homme aspiré à l’intérieur du monument par un courant d’énergie.
L’ange n’avait pas d’autre choix. Il s’enveloppa d’une couche protectrice pour suivre l’humain sur la voie empruntée par le ravisseur.


Il s’engouffra dans un long tunnel. À son extrémité, il faillit s’enliser dans un marais. En le survolant, il se sentit surveillé. Il scruta le miroitement bleuté. Une pince en surgit. Il l’esquiva. Mais le crustacé ressortit pour recommencer sa chasse. L’ange l’éclaira de ses yeux. Et cette lumière le repoussa aussitôt dans les eaux dormantes. Samuel bougea les paupières ; les ombres hantaient à nouveau le dessus de l’eau.


À l’autre bout de ce marécage, deux énormes chiens, crocs sortis, montaient la garde à l’entrée d’un sentier. Il fixa leurs yeux belliqueux, tendit lentement les mains et leur caressa la nuque. Amadouées, les bêtes libérèrent le passage en re-muant la queue.


À la fin du sentier, un gouffre béant.


Au loin, une forteresse constituée de deux tours de pierres. Il plana vers elle. Une grande porte permettait l’entrée aux tours. Il la traversa.


Du rez-de-chaussée, il entendit des voix à l’étage. Il s’y hissa et se fusionna au mur de pierres. Un ange embrassait une femme !

— Au revoir, mon amour, dit l’ange.


— Reviens vite ! Je serai en pleine forme à ton retour. J’ai toute l’énergie dont j’ai besoin à ma portée. En disant cela, elle montra l’autre tour.

Quand l’ange tourna la tête, Samuel reconnut celui qui n’avait pas réfuté son accusation dans le cercle de réflexion. Pourtant, ici, avant de s’envoler, il avait embrassé cette femme mystérieuse.


Pour connaître celle qu’il devait confronter, il transféra sous son regard l’extrait des archives des anges qui la concernait et le consulta rapidement.


* * *



Elle avait quitté Brasov à la fin de l’hiver 1878 pour se rendre en Valachie, au château du prince serbe Ferenc, dans le but d’épouser son unique fils. Milan qui refusait toute idée de mariage ne s’était pas présenté pour les accueillir.


Elle s’était installée au château avec son personnel de maison pendant les préparatifs. Pour éviter ces gens, Milan quittait sa demeure tôt le matin et revenait très tard.


Un soir qu’il avait trop bu, il entra par une porte de côté qui donnait sur un étroit escalier et grimpa les marches dans le noir en tâtant les murs du bout des doigts. Ayant atteint l’étage, il se re-trouva nez à nez avec la jeune fille.

— Bonsoir ! Vous êtes le prince Milan, n’est-ce pas ? Elle lui fit une révérence qui révéla sa poitrine. « Je suis heureuse de faire enfin connaissance avec mon futur époux. »


— Heu ! Quoi ? C’est vous que je dois épouser ? Vous êtes Cléjane ?


— Vous êtes déçu ? Et sur un ton empreint de tristesse, elle ajouta : « Si vous ne voulez pas de ce mariage, vous n’avez qu’un mot à me dire et je vais retourner là d’où je viens. »


— Surtout pas ! Je serai enchanté de devenir votre époux.

Elle ébaucha un sourire de contentement et tourna les talons.


Milan, pantois, ne comprenait pas pourquoi il avait changé d’avis aussi vite.


Le jour fatidique arriva. Les popes de la région s’assemblèrent pour bénir l’église nouvellement construite et célébrer le premier mariage en son sein.


En plus des cadeaux traditionnels, Milan eut l’idée originale de baptiser, du nom de Clejani, le village, le château et les terres environnantes. Comme cette forme d’immortalité lui plut, elle le remercia si chaleureusement qu’il ne put rien lui refuser par la suite.


Quelques semaines plus tard, il remua tout le village pour lui trouver une herbe particulière. Pour acquérir d’autres plantes, il courut à la ville la plus proche. Quand une recette exigea une fleur rare, il partit à la montagne et attendit le bon moment pour la cueillir.


Mais plus il s’absentait longtemps pour la satisfaire, plus elle l’inondait de reproches.


Un jour, à son retour, elle lui refusa même l’accès à son appartement.

— Mais pourquoi ?


— Elle ne se sent pas bien, répondit la femme de chambre. Son médecin personnel lui a ordonné du repos.

Il revint à la charge avant qu’elle ferme la porte :

— Hé ! Ce ne serait pas qu’elle va avoir un bébé ?


— Non, prince.

Milan était atterré. Il faisait tout pour elle alors que… !


Rongé par la jalousie, il quitta le château avec chevaux et carrosse ; il les laissa dans les champs à l’extérieur du village et revint à pied à la tombée de la nuit. Il s’introduisit par une porte de service. Des cuisines, il entra dans une réserve pour aliments, grimpa sur une échelle, déplaça des planches du plafond et s’engouffra dans un espace secret entre les étages. Il rampa jusqu’à une trappe qu’il referma derrière lui et traversa la pièce. Il souleva une peinture, fit bouger les lattes de bois et jeta un coup d’œil à travers les fentes. Sa femme s’entretenait avec son médecin. Vers la droite, un homme était étendu sur un lit. « La preuve de sa trahison ! Mais je le reconnais : c’est le berger disparu depuis une semaine. Que fait-il là ? »


…Samuel s’intéressait de plus en plus à la scène.


Les deux acolytes se dirigèrent vers le grabat. L’apothicaire souleva l’homme affaibli. Cléjane dessina autour de lui, à une certaine distance, la forme de son corps. Quand elle arriva au milieu du dos, le guérisseur joignit son mouvement au sien, et le berger s’effondra. « Mais qu’est-ce qu’ils font ? » marmonna Milan entre ses dents. L’apothicaire ramassa le patient et le jeta sur le lit. Milan replaça le cadre et s’en retourna, pensif.


Le protecteur de Cléjane leva les yeux vers l’endroit où Milan se tenait quelques instants auparavant et Samuel reconnut le regard de celui qu’il venait de démasquer dans une université américaine.



* * *

 

 

Obtenir un exemplaire

 

 

[ Suivi médias et Internet ]

[ Retour au menu ]

 

 

SUIVI MÉDIAS ET INTERNET

 

La saga des Pradov, Tome III - Le nid de l'étranger,
Pâquerette Béland,
Fondation littéraire Fleur de Lys

 

Cliquez sur les logotypes des médias et/ou sites Internet ci-dessous.

 

À VENIR

À VENIR

 

 

 

[ Au sujet de l'auteur ]

[ Retour au menu ]

 

 

AU SUJET DE L'AUTEUR - BIOGRAPHIE

Pâquerette Béland

 

Pâquerette est native de la Matapédia.


Après des années d’études en piano, elle décida de l’enseigner un an ou deux. Ce fut une longue parenthèse qui se solda dix ans plus tard par un retour à l’Université en Études littéraires, suivi d’une maîtrise en Bibliothéconomie.


Cette nouvelle profession lui permit de travailler dans différents milieux et l’amena à rencontrer plein de gens intéressants.


Mais ce fut surtout la présence continuelle des livres autour d’elle et de tous les mondes qu’ils renferment qui déclencha son envie d’écrire. Et comme source d’inspiration, rien de mieux que la vallée qui l’a vue grandir et les nombreux pays qu’elle a visités.


Elle se mit à la tâche en février 2001 et depuis, l’écriture fait partie de son quotidien.

 

Obtenir un exemplaire

 

[ Du même auteur ]

[ Retour au menu ]

 

 

DU MÊME AUTEUR - BIBLIOGRAPHIE

 

Pâquerette Béland

 

 

LE CYCLE DE THÉO

Sakpédiak, mission de routine

Premier cycle de Théo


PÂQUERETTE BÉLAND


Roman, fantastique, Fondation littéraire Fleur de Lys,
Laval, Québec, 2009, 322 pages.
ISBN 978-2-89612-278-3

 

http://manuscritdepot.com/a.paquerette-beland.1.htm

À la rencontre d'Ôhn Ké Tou

Deuxième cycle de Théo


PÂQUERETTE BÉLAND


Roman, fantastique, Fondation littéraire Fleur de Lys,
Laval, Québec, 2009, 322 pages.
ISBN 978-2-89612-278-3

 

http://manuscritdepot.com/a.paquerette-beland.1.htm

Les traces d'un dieu

Troisième cycle de Théo


PÂQUERETTE BÉLAND


Roman, fantastique, Fondation littéraire Fleur de Lys,
Laval, Québec, 2009, 322 pages.
ISBN 978-2-89612-278-3

 

http://manuscritdepot.com/a.paquerette-beland.1.htm

LA SAGA DES PRADOV

La saga des Pradov

Tome I - Un héritage envoûtant

PÂQUERETTE BÉLAND

Roman, Saga familiale, Fondation littéraire Fleur de Lys,
Laval, Québec, 2009, 274 pages.
ISBN 978-2-89612-291-2


http://manuscritdepot.com/a.paquerette-beland.2.htm 

La saga des Pradov

Tome II - Le chant du coucou

PÂQUERETTE BÉLAND

Roman, Saga familiale, Fondation littéraire Fleur de Lys,
Laval, Québec, 2009, 274 pages.
ISBN 978-2-89612-291-2

 

http://manuscritdepot.com/a.paquerette-beland.3.htm

La saga des Pradov

Tome III - Le nid de l'étranger

PÂQUERETTE BÉLAND

Roman, Saga familiale, Fondation littéraire Fleur de Lys,
Laval, Québec, 2009, 274 pages.
ISBN 978-2-89612-291-2

-

http://manuscritdepot.com/a.paquerette-beland.4.htm

La saga des Pradov

Tome IV - Le Roussaillon

PÂQUERETTE BÉLAND

Roman, Saga familiale, Fondation littéraire Fleur de Lys,
Lévis, Québec, 2012, 286 pages.
ISBN 978-2-89612-404-6

-

http://manuscritdepot.com/a.paquerette-beland.5.htm

Les trois Vallées

Tome I - Vallée de Flavia

PÂQUERETTE BÉLAND

Roman - Série fantastique, Fondation littéraire Fleur de Lys,
Lévis, Québec, 2014, 336 pages.
ISBN 78-2-89612-459-6

-

http://manuscritdepot.com/a.paquerette-beland.8.htm

Les trois Vallées

Tome II - Vallée d'Angéla

PÂQUERETTE BÉLAND

Roman - Série fantastique, Fondation littéraire Fleur de Lys,
Lévis, Québec, 2015, 416 pages.
ISBN 978-2-89612-471-8

-

http://manuscritdepot.com/a.paquerette-beland.9.htm

 

 

[ Communiquer avec l'auteur ]

[ Retour au menu ]

 

 

COMMUNIQUER AVEC L'AUTEUR

 

Pâquerette Béland

 

Pâquerette Béland se fera un plaisir de lire
et de répondre personnellement à vos courriels.

ADRESSE DE COURRIER ÉLECTRONIQUE : paquerettebeland@yahoo.ca

 

 

[ Obtenir un exemplaire ]

[ Retour au menu ]

 

 

OBTENIR UN EXEMPLAIRE NUMÉRIQUE OU PAPIER

 

La saga des Pradov, Tome III - Le nid de l'étranger,
Pâquerette Béland,
Fondation littéraire Fleur de Lys

 

Faites un don à la Fondation littéraire Fleur de Lys pour obtenir votre exemplaire papier

ou numérique du livre annoncé sur cette page.

 

NOTRE MISSION - On trouve plusieurs éditeurs libraires en ligne sur Internet. Leur mission est strictement commerciale et vise à enrichir leurs actionnaires. Il s'agit d'entreprises « à but lucratif ». Ce n'est pas notre cas. Notre maison d'édition en ligne est la première au sein de francophonie qui soit « à but non lucratif », c'est-à-dire administrée par des bénévoles qui tirent aucun profit financier personnel de leur travail. Autrement dit, nous ne sommes pas là pour nous enrichir personnellement. Toutes les recettes en sus de nos dépenses sont réinvesties dans nos activités. Et chacune de nos activités doit s'inscrire dans notre mission purement humanitaire et socioculturelle. Lire la suite

 

 

Faites votre choix :

 

Versement de votre don en ligne avec le service PayPal (carte de crédit)

 

Versement de votre don par la poste (chèque ou mandat poste en dollars canadiens)

Besoin d'aide ?

 

Courriel : contact@manuscritdepot.com   

 

Téléphone (Lévis, Québec) : 581-988-7146

 

 

Versement de votre don en ligne avec le service PayPal

Exemplaire papier Exemplaire numérique

Résidents du

Canada

 

24.95$ CAD

Tout inclus
Livraison : 15 jours ouvrables

 

Résidents

ailleurs dans le monde

 

Écrivez à l'adresse suivante car des frais de postes s'appliquent.

 

renee-fournier@bell.net

Résidents du

partout dans le monde

 

7.00$ CAD

Tout inclus
Livraison : 15 jours ouvrables

 

 

 

Versement de votre don par la poste

(chèque ou mandat poste en dollars canadiens)

1 2 3

Indiquez sur un papier

 

 

Le titre du livre

et le nom de l'auteur


Votre nom (prénom

et nom de famille)


Votre adresse postale complète


Votre adresse électronique


Votre numéro de téléphone

Complétez votre chèque payable à l'ordre de

 

Fondation littéraire
Fleur de Lys inc.

Précisez le montant
sur le chèque

 

Exemplaire papier


Canada


24.95$ canadiens

Tout inclus
Livraison : 15 jours ouvrables

 


Ailleurs dans le monde


Écrivez à l'adresse suivante pour connaître le montant du don demandé car des frais de poste s'appliquent :
renee-fournier@bell.net

 


Exemplaire numérique


Partout dans le monde


7.00$ canadiens

Tout inclus
Livraison : 15 jours ouvrables

 

4

Adressez-le tout à

 

Fondation littéraire Fleur de Lys
31, rue St-Joseph,

Lévis, Québec,

Canada.

G6V 1A8

 

[ Exemplaire numérique ]    [ Exemplaire papier ]

[ Retour au menu ]

 

Fondation littéraire Fleur de Lys, 31, rue St-Joseph, Lévis, Québec, Canada. G6V 1A8

Téléphone : 581-988-7146 (interurbain gratuit pour les abonnés au service téléphonique Vidéotron)

 

Le présent site est géré par la Fondation littéraire Fleur de Lys inc.

La Fondation littéraire Fleur de Lys décline toute responsabilité quant au contenu

des autres sites auxquels elle pourrait se référer.