Maison d'édition et librairie québécoises en ligne sur Internet

avec impression papier et numérique à la demande.

Vous êtes dans Centre d'information sur l'édition en ligne
(numérique, impression à la demande, ebook,...)

 

CENTRE D'INFORMATION

ÉDITION EN LIGNE

PARTIE 1 Accueil
PARTIE 2 Brève introduction à l'édition
PARTIE 3 Études et documents à télécharger
PARTIE 4 Informations disponibles sur ce site Internet
PARTIE 5 Exemples de contrats d'édition
PARTIE 6 Étude de marché du projet d'édition en ligne de la Fondation littéraire Fleur de Lys
PARTIE 7 Les pièges de l'édition en ligne
PARTIE 8 L'avenir du livre - L’impact des nouvelles technologies sur la filière du livre
PARTIE 9

Se familiariser rapidement avec le livre et l'Internet

PARTIE 10 L'édition de livres sur Internet au Québec et ailleurs en Occident
PARTIE 11 Étude au sujet des jeunes québécois et l'internet - Extraits concernant le livre et la lecture

 

 

BRÈVE INTRODUCTION À L'ÉDITION

 

 Partager sur Facebook

 

 

Être édité est le rêve légitime de tout auteur. Pour plusieurs ce rêve signifie voir enfin son livre dans les librairies. Malheureusement, à peine 10% des manuscrits soumis aux éditeurs sont publiés. L'édition en ligne sur internet, sous la forme numérique et papier, est une alternative. Elle ne remplacera jamais l'édition traditionnelle mais elle est une option raisonnable lorsque son manuscrit est refusé par les éditeurs traditionnels. En effet, à défaut de voir son livre dans une vraie libraire, il sera tout de même en vitrine sur internet. Alors, au lieu de remiser son manuscrit au fond d'un tiroir, aussi bien le faire éditer en ligne sur internet. Et qui sait si un éditeur traditionnel ne le remarquera pas et vous offrira une publication en librairies. Qui plus est, rien ne vous empêche de poursuivre votre recherche d'un éditeur traditionnel tout en étant édité sur internet.

 

Mais que l'on rêve d'être publié en librairie ou édité en ligne, la réalité est souvent décevante. Mieux on sera informé, plus on évitera les pièges et moins on risquera la déception. La réalité du monde de l'édition peut nous écorcher vif au point de tuer notre espoir d'être lu voire de nous faire perdre à jamais le goût de l'écriture, ce qui est une véritable catastrophe.

 

 

* * *

 

 

Nos éditeurs refusent plus de 90% des manuscrits. Et dans la majorité des cas, les manuscrits ne sont pas refusés parce qu'ils ne sont pas intéressants. Au contraire, la plupart des lettres de refus reçues par nos auteurs précisent clairement que leurs manuscrits ne manquent pas d'intérêt. Et on y souligne aussi très souvent la qualité littéraire. Bref, la plupart du temps, ce n'est pas le manuscrit de l'auteur qui est en cause.

 

Nos éditeurs refusent plus de 90% des manuscrits tout simplement parce qu'ils sont débordés de manuscrits, des dizaines voire des centaines par mois. Car de plus en plus de gens écrivent et de mieux en mieux compte tenu de l'accès généralisé à l'éducation. Nos éditeurs, je suis convaincu, font tout en leur pouvoir pour offrir aux lecteurs le maximum de nouveautés à chaque rentrée littéraire. Et le nombre de nouveautés augmente d'une année à l'autre avec, pour conséquence, un marché du livre complètement saturé. L'espace en librairie n'est pas illimité. Les libraires acceptent d'emblée toutes les nouveautés mais encore faut-il qu'elles se vendent. Le libraire doit rentabiliser son espace. Les livres qui ne se vendent pas sont vite retournés aux distributeurs pour faire place à la prochaine vague de nouveautés. Aujourd'hui, la durée de vie d'une nouveauté en librairie n'est plus que de trois mois si elle ne connaît le succès de vente espéré.

 

Dans ce contexte, les éditeurs tentent de repérer les manuscrits qui peuvent connaître un succès commercial instantané une fois en librairies. Le potentiel commercial d'un manuscrit est devenu l'un des principaux critères de sélection des auteurs qui seront édités. Et on parle ici d'une approche à très court terme car, vous le savez maintenant, au bout de trois mois le livre lui sera retourné s'il ne se vend pas.

 

Le rêve de l'auteur de voir un jour son livre être publié en librairie peut donc prendre fin abruptement. Imaginez l'auteur, heureux comme jamais de savoir son manuscrit accepté par un éditeur. Il est encore plus heureux le jour du lancement. Et le comble du bonheur, c'est le jour où il se rend chez un libraire pour finalement voir son livre en tablette, bien en vue. Puis, un bon matin, il reçoit un appel téléphonique de son éditeur qui lui demande : « Seriez-vous intéressé à acheter des exemplaires de votre livre ? Il ne se vendait pas comme nous l'espérions et les libraires nous les ont retournés. » Tous les lecteurs qui n'ont pas visité leur librairie au cours des trois ou six derniers mois viennent de manquer la nouveauté et une foule d'autres.

 

Doit-on adresser un blâme à l'éditeur et au libraire ? Non, chacun a fait ce qu'il devait face à un marché saturé. Le premier a pris une chance avec un manuscrit et le second a accepté le livre en tablette. On peut toujours pointer du doigt la promotion mais le nombre élevé de nouveautés réduit ici encore l'efficacité de la publicité.

 

En fait, on peut uniquement blâmer le marché du livre parce qu'il ne propose pas d'alternatives aux auteurs et aux lecteurs. Il suffit d'effectuer une recherche sur Internet avec les mots-clés « se faire éditer, se faire publier, manuscrit, être édité, publier son livre, imprimer son livre, s'auto éditer, auto édition,..., pour découvrir des alternatives.

 

Depuis l'arrivée de l'Internet, un tout nouveau monde du livre est né avec l'édition en ligne. On peut soumettre un manuscrit à un éditeur en ligne en l'attachant en pièce jointe à un courriel, ce qui est moins dispendieux que l'envoi de manuscrit imprimé sur papier en plusieurs exemplaires. Aussi, la réponse de l'éditeur en ligne vient habituellement beaucoup plus rapidement que celles des éditeurs traditionnels. Et votre livre sera imprimé à la demande, c'est-à-dire un exemplaire à la fois à la demande expresse de chaque lecteur. L'impression à la demande permet donc à l'éditeur en ligne de ne pas avoir à supporter d'inventaire de votre livre. L'éditeur en ligne peut conserver indéfiniment tous les livres édités sur son site Internet. L'auteur peut donc se faire publier sans craindre les retours des libraires et ainsi prendre tout le temps nécessaire pour faire connaître son manuscrit.

 

Mais la nature humaine étant ce qu'elle est, il faut faire preuve de prudence lorsqu'on cherche à se faire éditer sur Internet. Qu'il soit question de s'autoéditer, de se faire publier ou de se publier soi-même, de s'éditer à compte d'auteur ou encore de se faire éditer, il y a là tout un vocabulaire loin d'être des synonymes. Il faut examiner de très près les offres avant de signer tout contrat. Les imbroglios juridiques sont tout aussi présents sur Internet que dans le monde du livre traditionnel. Et les types d'édition varient tout autant sur Internet que dans le monde du livre traditionnel.

 

Chez votre librairie de quartier, vous trouverez des livres auto édités, édités à compte d'auteur et édités par des maisons d'éditions traditionnelles. Mais vous ne ferez pas nécessaire la différence car le type d'édition d'un livre n'est pas apparent pour le lecteur. Il en va de même dans les librairies sur Internet.

 

 

 

 

DOSSIER CONSEILS AUX AUTEURS

PUBLIER UN LIVRE

PARTIE 1 Un service professionnel abordable et fiable
PARTIE 2 Une mise en page professionnelle et les parties d'un livre
PARTIE 3 La page web offerte aux auteurs pour publiciser et vendre leur livre
PARTIE 4 "Publier un livre" ou "Éditer un livre"

 

Vous êtes dans la section ACTUALITÉ de notre magazine en ligne - section DOSSIERS

Accueil

Librairie

Maison d'édition

Nous

Contact

Recherche

Actualités

 

MENU DE LA SECTION ACTUALITÉ

Abonnez-vous à notre fil des nouvelles

Accueil

Dossiers

L'édition en ligne

Veille

Archives

Revue de presse

 

Article mis en ligne le 4 novembre 2012

[ Retour à la page d'accueil de notre magazine ]

 

Fondation littéraire Fleur de Lys, 31, rue St-Joseph, Lévis, Québec, Canada. G6V 1A8

Téléphone : 581-988-7146 (interurbain gratuit pour les abonnés au service téléphonique Vidéotron)

 

Le présent site est géré par la Fondation littéraire Fleur de Lys inc.
 

La Fondation littéraire Fleur de Lys décline toute responsabilité quant au contenu

des autres sites auxquels elle pourrait se référer.