Maison d'édition et librairie québécoises en ligne sur Internet

avec impression papier et numérique à la demande.

Accueil

Librairie

Maison d'édition

Nous

Contact

Recherche

Actualité

  

LES

ROMANS

DE

CLAUDE

LEMAY

Tous les titres de cet auteur ]

 

La force du passé

CLAUDE LEMAY

Roman (inspiré d’un fait vécu),

Fondation littéraire Fleur de Lys,

Lévis, Québec, 2009, 184 pages.

ISBN 978-2-89612-273-8

Couvertures

Présentation

Extrait

Suivi médias et internet

Au sujet de l'auteur   

Du même auteur

Communiquer avec l'auteur

Obtenir un exemplaire

Claude Lemay

Notre-Dame-du-Bon-Conseil,
Québec

 Partager sur Facebook

 

COUVERTURES

 

La force du passé, roman,
Claude Lemay, Fondation littéraire Fleur de Lys

 

 

 

[ Présentation ]

[ Retour au menu ]

 

PRÉSENTATION

 

La force du passé, roman,
Claude Lemay, Fondation littéraire Fleur de Lys

 

 

Il y a de ces événements dans la vie qui sont de primes abords troublants… si troublants. Du genre de ceux qui vous prennent au dépourvu; alors que tout dérape et après lesquels plus rien n’est pareil…

On a beau dire que rien n’arrive pour rien… Mais est-ce possible? Peut-on vraiment y croire?

Geneviève, une jeune fille dans la force de l’âge, à l’aube d’une vie prometteuse, sombrera dans l’angoisse et la panique au retour d’une soirée entre amis par une nuit noire, si noire alors qu’il pleut tellement, elle heurtera quelque chose… ou quelqu’un… Mais quoi? Qui? Qu’en est-il vraiment?

Cet accident la replongera pourtant dans un drame beaucoup plus profond… latent… presque mis en sourdine depuis trop longtemps. Le genre de drame… le genre de blessure qui ne guérit jamais et qui se terre sournoisement dans une inquiétante latence; de celles qui couvent et qui peuvent, telle une éruption volcanique, rejaillir de manière si impromptue dans un quotidien pourtant temporairement paisible.

Mais rien n’arrive pour rien. Il faudra bien l’admettre. Ne croit-on pas aussi que nos parents décédés veillent sur nous? Eux, ils savent maintenant. Et s’ils se mettaient en tête de nous guider vers les réponses…

Geneviève pourra-t-elle finalement apprendre ce qui est advenu de sa petite sœur disparue à l’enfance? Se peut-il qu’elle soit même encore en vie après toutes ces années? Qu’est-ce que le passé peut livrer au présent? Je vous propose de lire « La force du passé »…


 

 

[ Lire un extrait ]

[ Retour au menu ]

 

 

EXTRAIT
 

La force du passé, roman,
Claude Lemay, Fondation littéraire Fleur de Lys


Chapitre 1
 

De nos jours

Malgré une certaine perplexité latente, ignorée pour l’instant, Geneviève se sent le cœur léger. Elle se surprend à rêvasser. La jeune femme ressasse sa soirée d’une vision vaporeuse teintée d’un doux romantisme. Elle en ricane intérieurement, en réalisant qu’elle teinte sa rêverie d’une belle chimère plutôt poétique. Elle s’en surprend elle-même.

« Mais que je suis lyrique! » se moque-t-elle d’elle-même.

« Mais d’où me vient ce trait de caractère? Me voilà à me faire une belle romance à l’eau de rose. Serais-je amoureuse? » se demande Geneviève en se faisant un clin d’œil à elle-même. Puis ses songes moqueurs lui suggèrent une image de Cendrillon.

« Ouais… Toute une Cendrillon… Invitée par inadvertance à un bal de princesse… »

Voilà que cette perplexité se manifeste. Ce sentiment paradoxal à l’image de la soirée qu’elle vient de quitter. Geneviève est finalement contente d’y être allée. Elle ne peut se le nier; elle se laisse bercer de ses récents, mais doux souvenirs de la dernière heure. Pour l’instant sa mémoire se fait plutôt sélective et se concentre sur les doux moments qui gonflent son cœur d’allégresse.

Geneviève sourit à la vue de Christian, si attentionné à son endroit tout au long de la soirée. Geneviève se souvient aussi que le jeune homme avait beaucoup insisté pour la convaincre d’y assister. Bien que Geneviève ne demandait pas mieux, elle entretenait néanmoins quelques réserves. Depuis que son nouveau prétendant lui manifeste un certain intérêt, Geneviève a tendance à vouloir vérifier le certain de cette attention.

Dans un premier temps, Christian a tout pour plaire à Geneviève. Voilà qu’elle-même se récite mentalement le résumé de son constat.

« Pas mal « cute », ce qui ne nuit pas dès le départ » opine-t-elle en se sachant coquine.

Geneviève n’est pourtant pas fille à s’en tenir à ça. Elle se remémore les premières fois que Christian l’a abordée; une approche modeste, amicale et un brin timide. Cela avait quelque peu surpris Geneviève qui s’en faisait plutôt l’idée d’un gars frondeur. Son approche inopinée avait incité la jeune femme à mettre en perspective les images clichées, qu’elle était portée à se faire de lui.

C’est vrai que Christian a tout du jeune premier; le gars beau et populaire. On l’imaginerait facilement un brin arrogant, du moins très sûr de lui. On ne peut dire qu’il ne l’est pas. Pourtant, aucune mesquinerie dans son approche. On découvre plutôt un gars sain aux valeurs simples. Cela plaît à Geneviève qui apprécie ceux qui savent affirmer leurs valeurs, sans chercher à les imposer. Ainsi Christian lui paraît être un gars équilibré qui semble aimer la simplicité. Cela a donc incité Geneviève à avoir envie de se donner la chance d’apprendre à le connaître un peu plus.

Dès le départ, comme pour confirmer sa quête de simplicité, Christian lui a parlé ouvertement de la relation avec Nancy, dont il sort tout juste. Christian ne se gêne pas pour parler de sa relation houleuse avec sa « Barbie ». Il s’avère que le jeune homme est sorti écorché de s’être escrimé à tout réussir sur le plan matériel pour plaire à sa compagne. Il a tant cherché à combler ses attentes toujours si ambitieuses. Rapidement, Christian a ressenti un certain malaise à devoir toujours bien paraître. Ce n’est pas le problème en soi. Par contre, cela ne lui permet plus de savourer pleinement les petits plaisirs simples de la vie. Cette vie, qui est de moins en moins la sienne, mais de plus en plus conforme au scénario qu’on lui écrit. Il ne s’agit pas ici de chercher quelqu’un à pointer du doigt. Le tourbillon se crée de lui-même et chacun lui insuffle sa dose de clichés. Il va de soi d’imaginer de facto le sportif qu’est Christian en gars populaire, fonceur et sûr de lui. Ce n’est pas faux, mais Christian n’affiche pas cet air hautain et arrogant que trop se donnent en croyant que c’est le lot des gens populaires. Geneviève est assez allergique à ce genre d’attitude. C’est même avec une certaine perplexité qu’elle a reçu les premières avances de Christian. Elle n’était pas certaine d’être son genre de fille. Pas qu’elle ne soit pas consciente de sa propre beauté, car il est indéniable qu’elle est très belle. Depuis son plus jeune âge, elle attire les regards approbateurs sur son passage. Néanmoins Geneviève n’a jamais joué aux « poupounes ». Sa beauté est latente plutôt qu’artifices. Une beauté saine et naturelle, à l’image des valeurs personnelles qu’on lui a inculquées et qu’elle prône à son tour. D’un naturel plutôt réservé, elle n’est pas du genre à faire des esclandres pour attirer les feux de la rampe. Elle est plutôt du style fleur bleue. Geneviève a toujours eu tendance à se voir sportive, saine et enjouée. Cela colle parfaitement à son image. Mais les papillons, qui lui palpitent à l’estomac, lui laisse miroiter qu’elle est en plus une douce romantique. Elle ne se connaissait pas vraiment ce trait de caractère. Elle se demande bien d'où il peut lui venir? Quoi qu’il en soit, les images de la soirée, qu’elle se repasse, sont drapées d’un voile de poésie. Elle sourit à re-voir les attentions que Christian lui a démontrées. Le jeune homme a su être un hôte hors pair envers tous les convives, mais a su aussi être attentif au bien-être de sa nouvelle invitée. Bien que ce ne soit pas totalement son genre de soirée, Geneviève a apprécié l’assiduité de son hôte à veiller à ce qu’elle soit bien et ne manque de rien. Elle revoit aussi ces moments, alors qu’il la rejoignait un peu à l’écart et que ses avances se faisaient un peu plus insistantes. L’attitude de Christian à son égard lui est flatteuse et il faut dire que l’atmosphère de la soirée s’y prête. Une musique d’ambiance exaltante, un temps superbe, de si beaux invités, voilà tous les éléments pour créer une atmosphère envoûtante; d’autant plus que les nectars alcoolisés coulent à flot pour ceux qui veulent s’en abreuver. Certains en profitent allègrement. En bon hôte, Christian a vu à ce qu’aucun convive n’ait à prendre la route en cas d’abus. C’est très responsable de sa part et cela permet aux invités de ne pas réfréner leurs ardeurs à fêter. Et jamais on ne pourra mettre sur le dos de la boisson le rapprochement qui s’opère entre Geneviève et Christian. Ni l’un, ni l’autre, n’a vraiment bu. Geneviève ne le fait jamais et Christian tenait à faire bonne impression.

Tous ne sont pas restés aussi alertes. Pas qu’il y ait eu vraiment d’abus, mais plusieurs s’y sont donnés à cœur joie. La fête regroupe tout un amalgame de jeunes gens qui ont le cœur à la fête, qui sont heureux de se retrouver entre amis et pour qui chaque occasion de festoyer est bonne à saisir.

Après coup, Geneviève sourit néanmoins à se revoir arriver chez Christian. Elle était anxieuse au moment de garer sa voiture dans l’allée bondée des convives arrivés plus tôt. La fête va déjà bon train. Ce sera ainsi plus facile de se fondre dans le groupe. Ce n’est sûrement pas son genre de soirée, mais elle a accepté d’y assister de bonne foi pour faire plaisir à Christian et pour valider en quelque sorte leurs intérêts communs et apprendre à mieux se connaître.

Néanmoins, comme elle le craint, Geneviève se retrouve dans un environnement passablement « glamour ». Elle avait beau s’y attendre, une drôle de sensation lui tenaille l’estomac. Elle y reconnaît ses signes de nervosité.

Aussitôt la porte franchie. Geneviève se retrouve immergée dans un monde de décolletés, de jupes et de robes aguichantes sur bas de nylon soyeux, alors qu’elle-même porte une petite robe simple, presque campagnarde. Toutes les filles et les gars ici présents sont tirés à quatre épingles. Ce sont tous des apollons ou des adonis qui fraient avec des déesses sexy.
 

 

 

 

[ Au sujet de l'auteur ]

[ Retour au menu ]

 

 

SUIVI MÉDIAS ET INTERNET

 

La force du passé,  roman, Claude Lemay,
Fondation littéraire Fleur de Lys

 

Cliquez sur les logotypes des médias et/ou sites Internet ci-dessous.

 

 

 

 

[ Au sujet de l'auteur ]

[ Retour au menu ]

 

 

AU SUJET DE L'AUTEUR
 

Claude Lemay

 

 

Claude Lemay écrit depuis toujours. Dès l’âge du primaire, il s’amuse déjà à aligner des mots pour pondre ses premiers romans. Claude Lemay, c’est aussi un touche à tout actif et versatile comme en témoigne son cheminement. Bien que diplômé universitaire en marketing, il alimente aussi son côté manuel en perfectionnant son intérêt pour le travail des métaux. À bien des niveaux, il se considère avant tout comme un autodidacte. Il aime comprendre comment fonctionnent les choses et comment elles sont faites. Ainsi il se passionne aussi pour la soudure et la métallurgie. Il oeuvrera pendant plusieurs années en représentation et assistance technique en ce domaine. Il tâtera aussi la consultation et la formation. Puis quand l’opportunité se présentera, il cumulera ses deux centres d’intérêt en lançant sa propre entreprise de distribution de gaz industriels, médicaux et alimentaires et de produits de soudage.

Pendant tout ce temps, il ne cesse d’écrire. Régulièrement et périodiquement, il pond un nouveau roman. Au fil de ses écrits, il touche le roman policier et principalement le roman d’aventure. On dit que son écriture masculine est empreinte d’une belle sensibilité et qu’il sait faire ressentir les émotions de ses personnages. Ceux-ci pouvant être vous et moi. Comment réagirait-on dans telle ou telle circonstance? Ses derniers écrits mettent d’ailleurs l’emphase sur la perception des sentiments face aux situations émotives. Celles qui bouleversent une vie.

Cet auteur a toujours joué sur la perspective de sa dualité. N’est-ce pas le paradoxe humain? Chaque geste, chaque événement, chaque réaction seront perçus en fonction de son propre cheminement et selon les circonstances particulières du moment. Le pire des criminels n’est-il pas aussi plus souvent qu’autrement un bon père de famille ou un individu apprécié de ses pairs dans son domaine d’activités quotidiennes? Qu’est-ce qui est courageux? Un acte de bravoure spontané ou le dévouement de toute une vie dans son lot de banalités quotidiennes? Où se situe l’équilibre entre le modernisme, le progrès et l’enracinement à ses valeurs profondes? Ce flirt avec la dualité lui vient sûrement de son cheminement et de son vécu.

Profondément urbain, il adore aussi les grands espaces. Élevé dans un quartier populaire de l’est de Montréal, il passait néanmoins ses étés sur une ferme à la campagne. Confronté à la dure réalité de son quartier populeux, il côtoie aussi l’aisance des écoles privées où ses parents l’inscrivent pour lui offrir une « bonne éducation ». L’auteur en vient à croire que c’est en se confrontant à ses extrêmes que l’on se définit soi-même. Claude Lemay est certes un homme de convictions, mais pas de conventions. Il ne croit pas qu’il faille suivre inexorablement les chemins tracés. Il faut aussi savoir en inventer.

Alors qu’il vient de franchir le cap de la cinquantaine, cet auteur nous présente « La force du passé » en espérant qu’il vous offre un bon moment de lecture.

 

 

 

[ Du même auteur ]

[ Retour au menu ]

 

DU MÊME AUTEUR - TOUS LES TITRES DE CET AUTEUR

 

Claude Lemay

 

La force du passé

 

CLAUDE LEMAY

 

Roman,

Fondation littéraire Fleur de Lys,

Laval, Québec, 2009, 184 pages.

ISBN 978-2-89612-273-8

http://manuscritdepot.com/a.claude-lemay.1.htm

Désespoir en terre d’accueil (Appel au 9-1-1)

 

CLAUDE LEMAY

 

Roman (inspiré d’un fait vécu),

Fondation littéraire Fleur de Lys,

Laval, Québec, 2010, 124 pages.

ISBN 978-2-89612-344-5

 

http://manuscritdepot.com/a.claude-lemay.2.htm

La Barjot

Tome 1 - L'arrivée à Saint-Rédempteur (Lanaudière, Qc)

-

CLAUDE LEMAY

Roman

Fondation littéraire Fleur de Lys

Lévis, Québec, 2012, 190 pages

ISBN 978-2-89612-398-8

-

http://manuscritdepot.com/a.claude-lemay.3.htm

La Barjot

Tome 2 - La malédiction

-

CLAUDE LEMAY

Roman

Fondation littéraire Fleur de Lys

Lévis, Québec, 2012, 222 pages

ISBN 978-2-89612-421-3

-

http://manuscritdepot.com/a.claude-lemay.4.htm

La Barjot

Tome 3 - La destinée

-

CLAUDE LEMAY

Roman

Fondation littéraire Fleur de Lys

Lévis, Québec, 2013, 822 pages

ISBN 978-2-89612-433-6

-

http://manuscritdepot.com/a.claude-lemay.5.htm

 

 

[ Communiquer avec l'auteur ]

[ Retour au menu ]

 

 

COMMUNIQUER AVEC L'AUTEUR

 

Claude Lemay

 

Claude Lemay se fera un plaisir de lire et de répondre personnellement à vos courriels.

Adresse de correspondance électronique : claudelemay41@hotmail.com  

 

 

[ Obtenir un exemplaire ]

[ Retour au menu ]

 

 

OBTENIR UN EXEMPLAIRE NUMÉRIQUE OU PAPIER

 

La force du passé, roman,
Claude Lemay, Fondation littéraire Fleur de Lys

 

 

Faites un don à la Fondation littéraire Fleur de Lys pour obtenir votre exemplaire papier

ou numérique du livre annoncé sur cette page.

 

NOTRE MISSION - On trouve plusieurs éditeurs libraires en ligne sur Internet. Leur mission est strictement commerciale et vise à enrichir leurs actionnaires. Il s'agit d'entreprises « à but lucratif ». Ce n'est pas notre cas. Notre maison d'édition en ligne est la première au sein de francophonie qui soit « à but non lucratif », c'est-à-dire administrée par des bénévoles qui tirent aucun profit financier personnel de leur travail. Autrement dit, nous ne sommes pas là pour nous enrichir personnellement. Toutes les recettes en sus de nos dépenses sont réinvesties dans nos activités. Et chacune de nos activités doit s'inscrire dans notre mission purement humanitaire et socioculturelle. Lire la suite

 

 

Faites votre choix :

 

Versement de votre don en ligne avec le service PayPal (carte de crédit)

 

Versement de votre don par la poste (chèque ou mandat poste en dollars canadiens)
 

Besoin d'aide ?

 

Courriel : contact@manuscritdepot.com   

 

Téléphone (Lévis, Québec) : 581-988-7146

 

 

Carte de crédit ou transfert bancaire avec Internet

Versement de votre don en ligne avec le service PayPal

Exemplaire papier Exemplaire numérique

Résidents du

Canada

 

24.95$ CAD

Tout inclus
Livraison : 15 jours ouvrables

 

Résidents

ailleurs dans le monde

 

Écrivez à l'adresse suivante car des frais de postes s'appliquent.

 

renee-fournier@bell.net

Résidents du

partout dans le monde

 

7.00$ CAD

Tout inclus
Livraison : 15 jours ouvrables

 

 

 

Commande postale
1 2 3

Indiquez sur un papier

 

 

Le titre du livre

et le nom de l'auteur


Votre nom

(prénom et nom de famille)


Votre adresse postale complète

Votre adresse électronique

Votre numéro de téléphone

 

Complétez votre chèque payable à l'ordre de

 

Fondation littéraire
Fleur de Lys inc.

Précisez le montant
sur le chèque

 

Exemplaire papier


Canada


24.95$ canadiens

Tout inclus
Livraison : 15 jours ouvrables

 


Ailleurs dans le monde


Écrivez à l'adresse suivante pour connaître le montant du don demandé car des frais de poste s'appliquent :
renee-fournier@bell.net

 


Exemplaire numérique


Partout dans le monde


7.00$ canadiens

Tout inclus
Livraison : 15 jours ouvrables

 

4

Adressez-le tout à

 

Fondation littéraire Fleur de Lys
31, rue St-Joseph,

Lévis, Québec,

Canada.

G6V 1A8

 

[ Exemplaire numérique ]    [ Exemplaire papier ]

[ Retour au menu ]

 

Fondation littéraire Fleur de Lys, 31, rue St-Joseph, Lévis, Québec, Canada. G6V 1A8

Téléphone : 581-988-7146 (interurbain gratuit abonnés au service téléphonique Vidéotron)

 

Le présent site est géré par la Fondation littéraire Fleur de Lys inc.
 

La Fondation littéraire Fleur de Lys décline toute responsabilité quant au contenu

des autres sites auxquels elle pourrait se référer.