-

 

--

Un article à notre sujet dans Le Journal de Montréal

TVA parle de nous

2

Une recherche = Un don à la fondation

2

-

Pages personnelles de l'auteur

Patrick Nicolas

1

2

3

Quelques anges et six tyrans

Tome 2 - L'ombre et le feu maudit

Roman médiéval fantastique,

Fondation littéraire Fleur de Lys, 2007, 340 pages.

6 X 9 pouces ou 15 X 23 centimètres    ISBN 2-89612-213-5

Résumé

Extrait

Auteur

[ Retour ]

 

Cliquez sur la couverture pour agrandir

Cliquez sur la couverture pour agrandir

 

-

 

Résumé Extrait Auteur

[ Retour ]

 

Après avoir arraché le pouvoir aux Sœurs des Ténèbres, les personnages ayant survécu au combat épique dans la clairière de Mélianna sont de retour à Saint Raphaël, où les attendent un troublant spectacle.


S’adjoignant de nouveaux alliés: un preux chevalier croisé, une charmeuse de serpent et un infidèle converti à la loi de l’Éternel, ils prendront le chemin des terres arides qui s’étendent au sud de leur royaume. Là, au milieu d’un désert assassin et impitoyable, ils se trouveront mêlés à une vieille et immortelle croisade.


Dans ce monde, où brûle pourtant un soleil implacable, ils apprendront que les ombres s’animent partout, donnant naissance aux trahisons les plus insoupçonnables. En dépit de celles-ci, qui assombriront chacun de leur soupir, ils devront marcher au milieu d’un pays où tous ceux qui respirent sont des ennemis.


Là, ils affronteront les puissants sorciers maîtrisant le redoutable feu maudit.


Évoluant ainsi sur un chemin écorché par le feu et condamné par l’ombre, ils trébucheront sur leurs propres pieds, se relèveront s’ils le peuvent et poursuivront leur destin résolument, jusqu’à ce que la fin leur apporte un nouveau commencement.
 

 

 

Table des matières

 

1 – Le temple aux mille serpents 15
2 – Le chant silencieux 23
3 – Le vent du sud 39
4 – Un visiteur de l’au delà 51
5 – Bifurcation vers le sud 65
6 – Un éclair de feu 87
7 – Les héritiers du désert 109
8 – Les cauchemars de Chévigner 133
9 – Les Adorateurs du Soleil 145
10 – La croix de Saint Michel 169
11 – Sous un ciel assourdit 195
12 – Le repentir 209
13 – Le blason des Chévigner 221
14 – Charge contre le soleil 241
15 – Beaucoup de sang sur le sable rouge 263
16 – La prison de Bey-Quérim 277
17 – Le feu maudit 289
18 – Parfum d’enfer 307
Au sujet de l’auteur 325
Communiquer avec l’auteur 327

 

 

Résumé Extrait Auteur

[ Retour ]

 

Résumé Extrait Auteur

[ Retour ]

 

CHAPITRE 1

 

Le temple aux mille serpents

Une centaine de voix s’élevaient, harmonieusement, vers la voûte dorée du temple de Bey-Raffin. Se reflétant sur les parois scintillantes, le puissant chant des moines, qui portaient tous de longues robes jaunes et des barbes noires pointues, se diffusait dans les moindres recoins du prestigieux sanctuaire.

Se trouvant derrière une des massives colonnes intérieures du temple, la charmeuse de serpent Mélodia dissimulait son incomparable beauté sous une longue tunique blanche, dont le capuchon lui couvrait le visage jusqu’à ses blonds sourcils.

Laissant ses paupières couvrir ses yeux d’un bleu brillant, Mélodia prit une profonde inspiration. Son esprit sembla s’envoler puis tourbillonner sur les chants enivrants, jusqu’à s’y fondre complètement. Se détachant ainsi, la charmeuse sentit son abdomen résonner, tel un coffre creux : un groupe de basses venaient de superposer leur chant à celui entamé par les barytons.

Complètement apaisée, Mélodia ouvrit les yeux et porta son regard au loin, vers la gauche, où elle distingua une aire spacieuse et déserte. Richement décorée de tapisseries jaunes et bleues, évoquant des scènes fameuses de la vie du Martyr du soleil, l’aile de la cathédrale était complètement déserte. À son extrémité se trouvait une porte d’ébène sur laquelle était sculpté un serpent d’or, entourant un astre de feu. Fixant cette porte quelques instants, puis portant le regard par-dessus son épaule, la charmeuse de serpent s’assura que personne ne la surveillait. Puis, aussi rapidement que le lui permirent ses courtes jambes, elle se précipita vers la porte.

L’atteignant rapidement, Mélodia posa d’abord la main sure le poigné, inspira profondément, puis l’ouvrit d’un geste vif. S’introduisant ensuite lestement dans la pièce, avec une grâce féline, elle s’assura que personne ne s’y trouvait avant de refermer derrière elle. Elle examina ensuite avec attention l’endroit où elle se trouvait.

Véritable puits de lumière, la pièce carrée de quinze mètres de côté n’était délimitée que par de hauts murs de pierres massives, au-dessus desquels ne se trouvait aucun plafond. Sur le sol, recouvert de vagues de sable, se prélassaient quelques dizaines de serpents de toutes espèces, accueillant les rayons dont l’astre du jour, à son apogée, les gratifiait généreusement. Réagissant instinctivement à l’irruption soudaine de Mélodia, un serpent à sonnette rouge, de plus de six mètres de long, se dressa et émit son cri caractéristique.

Réagissant calmement, la musicienne s’immobilisa puis récupéra, de l’intérieur de sa tunique, une courte flûte de bambou qu’elle porta à ses fines lèvres rosées. Caressant doucement l’instrument, elle y souffla ensuite lentement, produisant une mélodie sereine et troublante qui s’envola vers le soleil.

D’abord charmés puis engourdis par l’envoûtante musique que jouait Mélodia, les reptiles s’y abandonnèrent, un à un, s’assoupissant sur des draps de sable. Puis, lorsqu’ils furent tous engourdis, la musicienne progressa, à pas choisis, sur le plancher parsemé d’écailles, porté par les notes de la douce musique qu’elle continuait de jouer. Elle atteignit ainsi le fond de la pièce où elle cessa tout bruit, rangeant son instrument pour poser les doigts sur la poignée d’une porte qu’elle entrouvrit, lentement.

Donnant sur un couloir étroit qui conduisait à un escalier de pierre abrupte, la porte qu’ouvrit davantage Mélodia, avant d’en passer le seuil, produisit une ombre qui se résorba promptement, tandis qu’elle la referma derrière elle.

Abondamment illuminé, l’escalier que la charmeuse de serpent empruntait s’élevait de dix mètres au-dessus du sol. Franchissant silencieusement les premières marches de celui-ci, Mélodia ralenti lorsqu’elle se trouva à deux mètres de son palier supérieur. S’immobilisant complètement, elle se pencha et projeta son regard dans toutes les directions, avant de reprendre son ascension, lentement et aussi silencieusement qu’une ombre.

Apercevant l’étage, Mélodia n’y vit qu’une pièce immense, sans le moindre meuble, au bout de laquelle se trouvait une porte de bois, renforcée de plaques d’aciers. Gardant cette entrée, deux costauds soldats, vêtus de l’uniforme bleu marqué du soleil et du sabre, se dressaient fièrement. Accroupie dans l’escalier, la charmeuse de serpent scruta les failles que présentaient leurs armures puis remarqua que l’homme de gauche portait, à son cou, un long cor qui devait servir à sonner l’alarme.

Récupérant une sarbacane qu’elle portait à la ceinture, la musicienne y introduisit un dard empoisonné. Puis, fermant un œil, elle visa le cou du soldat de gauche puis inspira profondément. Expirant ensuite subitement, elle projeta le dard qui toucha cible.

Ressentant une vive piqûre au cou, le soldat ainsi frappé porta instinctivement la main à son cou. À peine quelques secondes plus tard, avant même qu’il n’eût le temps de se questionner sur ce qui lui arrivait, un puissant poison paralysant se rependit à l’intérieur de ses veines. Ses muscles se relâchèrent, ses genoux fléchirent et il s’écroula.

Portant aussitôt un regard inquiet vers son confrère qui venait de s’affaisser subitement, le deuxième garde offrit son cou dénudé à Mélodia, qui ne manqua pas d’y projeter un dard empoisonné.

Bondissant ensuite vers les deux soldats paralysés, la charmeuse de serpent récupéra le cor d’ivoire que portait le garde puis l’enfouit sous un replis de sa tunique. Elle s’agenouilla ensuite près de la porte et posa l’œil sur le trou de la serrure. De l’autre côté de la pièce se trouvait une demie douzaine de gardes, assis à une table. Dans un coin, installé confortablement sur un fauteuil, affairé à la lecture, se trouvait un homme décoré de galons d’officiers.

Hochant de la tête, portant le regard sur les gardes qu’elle venait d’assassiner, Mélodia les fouilla puis découvrit, sur l’un d’eux, un trousseau d’étranges clefs circulaires. Saisissant l’une d’entre elles, dont l’extrémité ressemblait à un soleil rayonnant, elle l’inséra dans la serrure. Puis, percevant un mécanisme rouler, elle poussa un soupir de soulagement et recula d’un mètre.

Retournant ensuite sur ses pas, Mélodia ouvrit promptement la porte de la pièce où les serpents dormaient, d’un profond sommeil. Rangeant sa sarbacane puis récupérant sa flûte, elle se mit à jouer une musique bien différente de la première, avec laquelle elle avait envoûté les reptiles. S’éveillant brutalement, ces derniers s’agitèrent puis se dressèrent, l’un après l’autre, visiblement dérangé, voir furieux. Puis leurs sifflements s’élevèrent, dans une cacophonie menaçante, tâchant d’assourdir la mélodie insupportable que produisait la charmeuse.

Cette dernière, bondissant acrobatiquement vers les marches du corridor, en martelant énergiquement des doigts son instrument de musique, dirigea les reptiles par delà l’escalier.

Éprouvant quelques difficultés à franchir les marches abruptes, les serpents ralentirent, sans pour autant abandonner leur course frénétique. Mélodia, observant cette charge furieuse du haut du palier où elle s’était gracieusement juchée, se rua ensuite vers la porte déverrouillée.

Frappant cette dernière d’un énergique coup de pieds, puis reprenant avec vigueur la marche militaire qu’elle jouait pour provoquer la colère des serpents, elle fit face aux gardes, stupéfaits. Portant instinctivement la main à leur sabre, les six guerriers bondirent de leur siège tandis que l’officier posa délicatement l’ouvrage dans lequel il avait engouffré son esprit.

A ce moment, une horde de reptiles venimeux et constricteurs se ruèrent vers la charmeuse, qui jouait toujours la mélodie qui leur était insoutenable.

Puis la musicienne cessa soudainement de jouer son air agressant, fit silence complet pour quelques instants, puis entama une toute nouvelle mélodie, celle-ci beaucoup plus complexe et nuancée.

Dégainant à ce moment sa longue épée, le lieutenant responsable de protéger la salle des reliques soutint le regard de la charmeuse. Puis, lorsqu’il cligna des yeux, elle disparut. Il constata à ce moment, dans une vision cauchemardesque, qu’une légion de serpents meurtriers rampait vers ses hommes.

Ceux-ci, venant de passer le seuil de la porte, se ruèrent vers les gardes, mordant avidement leurs chevilles dénudées. Paralysant, empoisonnant et étouffant les militaires, les serpents eurent tôt fait de les plonger, tous, dans les froids abysses de la mort.

Puis les reptiles se calmèrent. Les sifflements sinistres et stridents cessèrent de résonner dans la salle et Mélodia apparues dans un coin. Elle se mit alors à jouer une berceuse, qui conduisit les serpents au pays des rêves.

Satisfaite lorsque les reptiles furent tous endormis, la charmeuse rangea son instrument sous sa tunique immaculée puis retira le capuchon qui la coiffait, révélant ainsi une splendide chevelure blonde qui lui balayait les épaules.

Découvrant ensuite la pièce du regard, Mélodia hocha de la tête en apercevant des étagères où étaient rangés de luxueux objets de rituels, sertis, pour la plupart, de scintillantes pierres précieuses. Les inspectant d’un regard rapide, elle y débusqua ce qu’elle était venue chercher dans le temple. Incrusté d’un énorme rubis, un bâton massif, en acajou, était couché sur une tablette. Étonnée de découvrir qu’un objet d’une telle valeur avait été aussi négligemment protégé, la musicienne s’en saisit avec suspicion.

— Voila qui est beaucoup trop facile, murmura-t-elle de sa voix enchanteresse.

Puis elle retourna la tête et aperçu un petit homme vêtu de noir, arborant une longue barbe taillée en pointe, qui se trouvait dans le cadre de la porte. D’un geste rapide, ce nouveau personnage projeta un poignard vers la charmeuse, qui ne put l’éviter.

 

Résumé Extrait Auteur

[ Retour ]

 

Vous aimerez aussi cet autre livre du même auteur

 

Quelques anges et six tyrans

 

Tome 1 - Les zombies meurent deux fois

 

Dans un univers médiéval-fantastique où scintille l’imaginaire, le cardinal Joseph Chévigner amorce un périple légendaire. Mobilisant les forces du tribunal de l’Illumination, il se constituera un groupe où brilleront les plus grands de son ère.

Ainsi appuyé par d’érudits mages et de valeureux guerriers, il partira en quête du secret le mieux gardé de l’humanité. Laissant sciemment son destin le conduire jusqu’à un village damné, il embrasera les torches qui illumineront les nuits anormalement longues où se dérouleront la plus grande chasse aux sorcières que son monde aura connu jusque là.

À travers les coups d’épées frénétiques et les sortilèges puissants, les personnages prenant part à ce périple apprendront que le voile de la nuit, même lorsqu’il est illuminé par une foi qui brille comme mille soleils éclatants, peut dissimuler plus d’un secret. Puis, lorsque toute ombre sera levée, ils prendront conscience que leur tâche n’était qu’une étape, dans une quête épique où ils créeront, à bout de souffle, quelques fresques immortelles.
 

 

Lire un extrait

 

 

Quelques anges et six tyrans

 

Tome 3 - La prière du condamné

 

L’âme brûlée, par le soleil, le feu maudit et les trahisons, les personnages ayant survécus à la seconde étape de la quête des Éléments se retrouvent à Saint Raphaël, qui se consume en flammes hautes et maudites, tel un enfer terrestre. Là, ils devront trouver la force nécessaire à abandonner ce qui se doit de l’être pour pouvoir poursuivre leur périple.

Embarquant sur un majestueux navire, ils partiront vers un nouveau monde, un continent à peine exploré, où vivent des aborigènes qui ne font qu’un avec la nature.

Eux-mêmes aux prises avec leurs propres démons, les habitants de cette portion oubliée de la création feront connaissance avec le Diable. Les pires malédictions se lèveront sur eux, ne laissant que les tourments succéder à la souffrance.

Ainsi, aux côtés des aventuriers à la recherche du Troisième Élément, ils seront rejoint par l’histoire et devront en écrire quelques chapitres, avec du sang et des larmes, scellant ainsi le destin de l’humanité.
 

 

Lire un extrait

 

 
Au sujet de l'auteur Biographie Coordonnée

[ Retour ]

 

Né au Canada en 1976, Patrick Nicolas s’adonne à l’écriture depuis son plus jeune âge.


Se situant aujourd’hui à quelque part entre deux mondes, il nous fait basculer d’un univers fantastique à un autre. S’inspirant les uns des autres, ses mondes merveilleux nous font voyager dans un imaginaire cohérant.


À travers son style d’écriture poétique, il se fait narrateur d’histoires épiques, où il donne vie à des personnages complexes qui se découvrent sous nos yeux. L’action et le suspense tiennent aussi des rôles premiers dans ses récits, leur apportant une dynamique entraînante.


Ponctuant ses histoires d’un humour qui lui est propre, Patrick Nicolas joue constamment avec le niveau de dramatisation de ses oeuvres, leur apportant ainsi un style original et particulier. Réussissant à tout coup à créer des montées dramatiques soutenues, il multiplie les chutes pour maintenir le lecteur sur le qui-vive.


Derrière les péripéties autour desquelles ses histoires progressent, se dissimulent invariablement des réflexions philosophiques qui tiennent parfois elles-mêmes figures de personnages.


Réunis ensembles, toutes ces particularités forment un tout distinct, qui donne naissance à des œuvres où l’on se laisse volontiers basculer et où l’on attends le prochain dénouement avec plus d’impatience que le dernier.

 

Au sujet de l'auteur Biographie Coordonnée

[ Retour ]

 

Au sujet de l'auteur Biographie Coordonnée

[ Retour ]

Patrick Nicolas se fera un plaisir de lire
et de répondre personnellement à vos courriels.

Adresse de correspondance électronique :

patricknicolas244@videotron.ca

Au sujet de l'auteur Biographie Coordonnée

[ Retour ]

Commander

un exemplaire

Papier

Numérique (fichier PDF)

 

Commander

un exemplaire papier

La qualité de nos exemplaires papier imprimés à la demande

Commande du Canada

Commande d'ailleurs

dans le monde

 

Exemplaire papier

Commande du Canada

LIVRAISON DE SURFACE

Délais de 30 jours maximum

24.95$ canadiens / exemplaire
Tout inclus
Livraison : 15 jours ouvrables pour le Canada
(dollars canadiens uniquement)

Mode de paiement

Cliquez sur votre choix

Paiement par chèque personnel envoyé par la poste régulière

Paiement en ligne par carte crédit avec le service PayPal

 

Exemplaire papier

Commande du Canada

Paiement par chèque personnel envoyé par la poste régulière

1. Indiquez sur un papier :

Le titre du livre et le nom de l'auteur

Votre nom (prénom et nom de famille)

Votre adresse postale complète

Votre adresse électronique

Votre numéro de téléphone
 

2. Complétez votre chèque payable à l'ordre de :

Fondation littéraire Fleur de Lys
 
3. Précisez le montant sur le chèque:

24.95$ canadiens (Tout inclus
Livraison : 15 jours ouvrables)
(paiement en dollars canadiens uniquement)
 
4. Adressez-le tout à :

Fondation littéraire
Fleur de Lys,
31, rue St-Joseph,
Lévis, Québec.
Canada.
G6V 1A8
 
5. Livraison

À la réception de votre paiement, nous vous enverrons votre exemplaire par la poste. Votre exemplaire sera protégé par un plastique et posté dans une enveloppe capitonnée.

LIVRAISON DE SURFACE
Délais de 30 jours maximum
 

 

Exemplaire papier

Commande du Canada

Paiement en ligne

par carte crédit

avec le service PayPal

Cliquez sur le bouton ci-dessous

 

 

Livraison

À la réception de votre paiement, nous vous enverrons votre exemplaire par la poste. Votre exemplaire sera protégé par un plastique et posté dans une enveloppe capitonnée. Vous recevrez votre exemplaire dans un délai de 30 jours maximum.

Pour une livraison plus rapide, il faut en assumer les frais. Prière de communiquer avec votre librairie, Renée Fournier, à l'adresse suivante :
 
r-fournier[@]videotron.ca
(copiez cette adresse et supprimez les parenthèses)
 

LIVRAISON DE SURFACE

Délais de 30 jours maximum

 

24.95$ canadiens / exemplaire
Tout inclus
Livraison : 15 jours ouvrables pour le Canada
(dollars canadiens uniquement)

 

Exemplaire papier

Ailleurs dans le monde

24.95$ canadiens / exemplaire

+ Frais de poste
Paiement en dollars canadiens uniquement

Pour toute demande d'exemplaire papier provenant
de l'extérieur du Canada et connaître les frais de poste à ajouter prière communiquer avec Renée Fournier, librairie,
à l'adresse ci-dessous.

r-fournier[@]videotron.ca
(copiez cette adresse et supprimez les parenthèses)
 

 

Commander un exemplaire numérique

Partout dans le monde

Voir un exemplaire numérique

 

Pour voir cet exemplaire, vous avez besoin du logiciel gratuit Adobe Reader, 7.0 Cliquez sur le logotype ci-dessous pour télécharger ce logiciel.

 

 

Qu'est-ce qu'un exemplaire numérique ?

 

Commander un exemplaire numérique

Partout dans le monde

7.00$ canadiens / exemplaire
Tout inclus
Livraison : 15 jours ouvrables pour le Canada
(dollars canadiens uniquement)

Mode de paiement

Cliquez sur votre choix

Paiement par chèque personnel envoyé par la poste régulière

Paiement en ligne par carte crédit avec le service PayPal

 

Exemplaire numérique

Partout dans le monde

Paiement par chèque personnel envoyé par la poste régulière

1. Indiquez sur un papier :

Le titre du livre et le nom de l'auteur

Votre nom (prénom et nom de famille)

Votre adresse postale complète

Votre adresse électronique

Votre numéro de téléphone
 

2. Complétez votre chèque payable à l'ordre de :

Fondation littéraire Fleur de Lys
 
3. Précisez le montant sur le chèque:

7.00$ canadiens (Tout inclus
Livraison : 15 jours ouvrables)
(paiement en dollars canadiens uniquement)
 
4. Adressez-le tout à :

Fondation littéraire
Fleur de Lys,
31, rue St-Joseph,
Lévis, Québec.
Canada.
G6V 1A8
 
5. Livraison

À la réception de votre paiement, nous vous enverrons votre exemplaire par la poste. Votre exemplaire sera protégé par un plastique et posté dans une enveloppe capitonnée.

LIVRAISON DE SURFACE
Délais de 30 jours maximum
 

 

Exemplaire numérique

Partout dans le monde

Paiement en ligne

par carte crédit

avec le service PayPal

Cliquez sur le bouton ci-dessous

 

 

Livraison

Votre exemplaire numérique sera envoyé en pièce jointe à un courriel suivant l'adresse indiquée dans le rapport de paiement du service PayPal.

 

Délai de livraison :

48 heures

 

 

Patrick Nicolas  Quelques anges et six tyrans  Tome 1 - Les zombies meurent deux fois  Quelques anges et six tyrans
Tome 2 - L'ombre et le feu maudit  Tome 3 - La prière du condamné  Patrick Nicolas  Quelques anges et six tyrans  Tome 1 - Les zombies meurent deux fois  Quelques anges et six tyrans
Tome 2 - L'ombre et le feu maudit  Tome 3 - La prière du condamné  Patrick Nicolas  Quelques anges et six tyrans  Tome 1 - Les zombies meurent deux fois  Quelques anges et six tyrans
Tome 2 - L'ombre et le feu maudit  Tome 3 - La prière du condamné  Patrick Nicolas  Quelques anges et six tyrans  Tome 1 - Les zombies meurent deux fois  Quelques anges et six tyrans
Tome 2 - L'ombre et le feu maudit  Tome 3 - La prière du condamné  Patrick Nicolas  Quelques anges et six tyrans  Tome 1 - Les zombies meurent deux fois  Quelques anges et six tyrans
Tome 2 - L'ombre et le feu maudit  Tome 3 - La prière du condamné  Patrick Nicolas  Quelques anges et six tyrans  Tome 1 - Les zombies meurent deux fois  Quelques anges et six tyrans
Tome 2 - L'ombre et le feu maudit  Tome 3 - La prière du condamné  Patrick Nicolas  Quelques anges et six tyrans  Tome 1 - Les zombies meurent deux fois  Quelques anges et six tyrans
Tome 2 - L'ombre et le feu maudit  Tome 3 - La prière du condamné  Patrick Nicolas  Quelques anges et six tyrans  Tome 1 - Les zombies meurent deux fois  Quelques anges et six tyrans
Tome 2 - L'ombre et le feu maudit  Tome 3 - La prière du condamné  Patrick Nicolas  Quelques anges et six tyrans  Tome 1 - Les zombies meurent deux fois  Quelques anges et six tyrans
Tome 2 - L'ombre et le feu maudit  Tome 3 - La prière du condamné  Patrick Nicolas  Quelques anges et six tyrans  Tome 1 - Les zombies meurent deux fois  Quelques anges et six tyrans
Tome 2 - L'ombre et le feu maudit  Tome 3 - La prière du condamné  Patrick Nicolas  Quelques anges et six tyrans  Tome 1 - Les zombies meurent deux fois  Quelques anges et six tyrans
Tome 2 - L'ombre et le feu maudit  Tome 3 - La prière du condamné  Patrick Nicolas  Quelques anges et six tyrans  Tome 1 - Les zombies meurent deux fois  Quelques anges et six tyrans
Tome 2 - L'ombre et le feu maudit  Tome 3 - La prière du condamné  Patrick Nicolas  Quelques anges et six tyrans  Tome 1 - Les zombies meurent deux fois  Quelques anges et six tyrans
Tome 2 - L'ombre et le feu maudit  Tome 3 - La prière du condamné 

-

 

 

 

 

  © 2003-2007 Fondation littéraire Fleur de Lys inc., organisme à but non lucratif.

   favicon.ico